Bandeau
CHIPFM 101,9
Radio CHIPFM 101.9

CHIP possède une licence de langue française au CRTC et assure par son mandat la promotion de la dualité linguistique au sein du territoire du Pontiac ainsi que celle de la vallée de la Gatineau et du comté de Renfrew, en Ontario.

La station de radio diffuse sur la fréquence du 101,9 sur la bande FM avec un émetteur d’une puissance de 10 KW, lui permettant de diffuser sur un grand territoire.

Afin de servir tous les gens de sa communauté, CHIP FM offre à ses auditeurs, une programmation diversifiée. L’un des buts principaux de la station est de bien informer la communauté avec des nouvelles locales et régionales qui ne sont pas nécessairement diffusées par d’autres médias régionaux. L’équipe entière de la station de radio travaille ardemment afin de faire de sa programmation, une qui reflète bien le portrait culturel, économique, politique, éducationnel et social de sa région”

En tant qu’organisme à but non lucratif, les revenus annuels de CHIP FM sont constitués ; d’une subvention provenant du gouvernant provincial, des bingos hebdomadaires, radiothon annuel, ventre de publicités radio, frais d’adhésions ainsi que dons.

CHIP FM aussi connut sous le nom Radio Communautaire de Pontiac a été enregistrée en tant qu’organisme à but non lucratif en juin 1978. La première diffusion en ondes a eut lieu le 1er mars 1981. 

Le projet de relance des activités forestières au site de Davidson : « Il ne manque que deux millions » - Bruno St-Cyr
Article mis en ligne le 29 janvier 2019
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
1 vote

CHIP 101,9 a reçu une invitation de la part du propriétaire de la scierie Davidson, Bruno Saint-Cyr, pour aller à sa rencontre lundi. M. Saint-Cyr a dit souhaiter « remettre les pendules à l’heure » et faire le point sur son projet de créer une centrale de cogénération, qui a pour objectif de relancer les activités de la scierie Davidson, arrêtée depuis maintenant plusieurs années.

« Avec la pâte, on pourra faire fonctionner la centrale et surtout, on pourra relancer les activités de la scierie » a expliqué Bruno St-Cyr. Certaines personnes lui ont d’ailleurs reproché d’avoir donné peu d’information sur le cheminement du projet et de ne pas livrer de résultats. Bruno St-Cyr soutient qu’il devait fonctionner ainsi pour s’assurer de faire progresser son projet.

Durant la rencontre, Bruno St-Cyr a permis à CHIP 101,9 d’avoir accès à certains documents d’affaires, tels que des ententes avec certains partenaires financiers. Il a tenu à rendre disponible aux journalistes de CHIP 101,9 le contrat avec Hydro-Québec, en vue de la vente d’électricité qui serait faite à la suite de la construction d’une centrale de cogénération. Certains contrats avec ses partenaires d’affaires sont sur le point de se terminer, mais Bruno St-Cyr croit être en mesure de faire allonger la date butoir. « On a une échéance pour ce jeudi 31 janvier, mais on sait qu’on pourra faire prolonger la limite. […] Pour arriver à respecter nos engagements, il nous faut 2 millions », a-t-il observé.

Des équipements hors de fonction ?
Bruno St-Cyr a dit vouloir tenter de donner un réel portrait de la situation de la relance de la scierie Davidson. Il affirme qu’à l’exception de quelques mises à niveau, l’usine est toujours opérable et que l’équipement, telle que la machinerie qui permet de sécher le bois, est tout à fait fonctionnelle et en bonne condition. M. St-Cyr a mentionné que des personnes ont propagé une rumeur comme quoi les installations n’étaient plus en mesure d’être fonctionnelles. Selon lui, il en est rien. « Il y a certaines mises à jour à faire, mais vraiment rien de majeur, au contraire, c’est une force pour nous, notre équipement et notre situation géographique », a soutenu Bruno St-Cyr. Il affirme que l’endroit est le site le plus près de la ressource première, mais aussi qu’il est le seul pouvant être opérationnel pendant 12 mois. « En ce moment, j’ai tout en place, sauf la condition du 2 millions », a dit M. St-Cyr.

En résumé, Bruno Saint-Cyr affirme que la seule condition qu’il manque actuellement pour aller de l’avant dans le projet est une somme de 2 millions de dollars. Cette somme permettrait par la suite d’aller de l’avant avec ce projet de plus de 60 millions de dollars.

Bruno Saint-Cyr a aussi insisté sur ce qu’il dit être un aspect souvent oublié dans la relance de l’industrie forestière du Pontiac, soit la qualité indéniable de la ressource.

Un reportage sera présenté à la suite de cette rencontre.

Les Nouvelles du Pontiac

Inondations 2019 : André Fortin suggère une commission scientifique

24 mai 2019

Le député provincial de Pontiac André Fortin dit appuyer la résolution de la municipalité de Mansfield pour une enquête sur la gestion de l'eau. André Fortin a mentionné qu'il souhaiterait qu'une commission scientifique, comme celle sur le déluge qui avait touché le Saguenay, puisse être mise en place. (...)

lire la suite

À la fois sinistré à la maison et à son commerce

24 mai 2019

Être sinistré à la maison, tout en étant touché par les inondations à son lieu de travail : c'est ce qu'a vécu Patrick Bertrand et sa famille dans les dernières semaines. Le résident de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, aussi propriétaire de la Station Mansfield, a multiplié les efforts pour (...)

lire la suite

Festival country de Fort-Coulonge/Mansfield : les organisateurs sont prêts à recevoir les visiteurs !

24 mai 2019

Le Festival country de Fort-Coulonge/Mansfield s'en vient à grand pas et malgré les défis causés par les inondations 2019, les organisateurs sont prêts à recevoir les milliers de visiteurs qui s'en viennent assister à l'événement qui se déroule à l'aréna de Fort-Coulonge. Du Festival, Phil Denault : (...)

lire la suite

La FPJQ section Outaouais dénonce l'interdiction de caméra lors des rencontres pour les sinistrés

24 mai 2019

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), section Outaouais, dénonce la décision du ministère de la Sécurité publique d'interdire la présence de caméras lors de la rencontre publique d'information pour les sinistrés des inondations. Leur président, Julien Paquette : Lors des (...)

lire la suite

Maryse Vallières au Sénégal : retour à la maison et bilan

24 mai 2019

L'étudiante Maryse Vallières a offert cette semaine sa dernière chronique dans le cadre de son stage au Sénégal, en Afrique, puisqu'elle est maintenant de retour au pays. Originaire du Pontiac, Maryse a réalisé ce stage dans le cadre de son programme universitaire dans le domaine de l'agriculture. (...)

lire la suite

Travaux de débroussaillage à Thorne et Otter Lake

24 mai 2019

Des travaux d'entretien (débroussaillage mécanique) auront lieu dans les municipalités de Thorne et d'Otter Lake, du 27 mai au 21 juin prochain, sur la route 301, entre les chemins Crawford (Thorne) et Beaudoin (Otter Lake). La circulation se fera en alternance, du lundi au vendredi, de 8h à (...)

lire la suite


Annonces