DÉMÉNAGEMENT POSSIBLE DE LA CAISSE DESJARDINS DE FORT-COULONGE
L’assemblée du 30 octobre était en règle, indique le directeur général de la Caisse
Article mis en ligne le 22 janvier 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Le directeur général de la Caisse Desjardins des Rivières de Pontiac, Stéphane Labine, affirme que le vote tenu à l’Assemblée générale extraordinaire (AGE) sur le projet d’immobilisation de la succursale de Fort-Coulonge était en règle, contrairement aux affirmations faites par l’ancien maire de Fort-Coulonge, Hector Soucie lors du plus récent conseil municipal de Fort-Coulonge. Ce dernier avait soutenu que le vote du 30 octobre 2019, sur la résolution permettant le déménagement possible de la Caisse, n’était « pas dans les règles ».

« Contrairement à la loi électorale article 335.2 qui dit que les citoyens doivent s’identifier à l’aide de pièces d’identité avec photo, la loi sur les coopératives de services financiers n’exige pas cette pratique, ce n’est pas dans notre loi, » a affirmé Stéphane Labine à la salle de nouvelles de CHIP 101,9.

Le directeur de la Caisse rappelle que la caisse a organisé l’AGE du 30 octobre dernier afin d’acquérir « l’assentiment des membres ».

« Quand le membre se présente à l’assemblée, on doit l’identifier à l’aide de la liste de membres que nous avions en main lors de cette soirée et par la suite, lui remettre son carton de vote », a expliqué M. Labine. « Tout le monde, la caisse et les membres, sont de bonne foi. Chaque caisse prend ses mesures et, quand nous avons un doute, on demande des informations supplémentaires, telles que le numéro de téléphone, l’adresse, etc… on valide que nous avons la bonne personne devant nous... »

M. Labine ajoute que le conseil d’administration de la Caisse veut éviter, par cette procédure, « d’alourdir le processus » : « Les gens n’ont souvent pas les pièces avec eux et ils pourraient nous dire : « quels droits avez-vous pour me demander des pièces lorsque votre règlement ne le prévoit pas ? Je veux exercer mes droits et je n’ai pas mes pièces, vous ne pouvez pas m’empêcher de voter même si je n’ai pas de pièces, vous me connaissez… » », a dit M. Labine.

Le projet d’immobilisation du siège social de la Caisse des rivières de Pontiac continue d’engendrer beaucoup de préoccupations pour certains résidents concernant le possible déménagement de l’institution. En avril dernier, Stéphane Labine avait décrit les différentes options qui étaient à l’étude, soit la rénovation du bâtiment actuel, ou encore le repositionnement du point de service dans un autre endroit, en y devenant locataire ou propriétaire.

La résolution adoptée par les membres de la Caisse en octobre visait à permettre conseil d’administration de la Caisse Desjardins des Rivières de Pontiac de « déménager le siège de la Caisse dans le territoire de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract », dans le cas où ce scénario serait sélectionné.

Pour plus d’informations ;
Loi sur les coopératives de services financiers
Loi électorale

Les Nouvelles du Pontiac

450 constats d'infractions remis par la SQ durant les opérations en matière de conduite hivernale

23 janvier 2021

La Sûreté du Québec (SQ) a publié un bilan des opérations en matière de conduite hivernale dans le District Ouest. Ce sont plus de 450 constats d'infractions qui ont été émis à différents contrevenants en ce qui concerne des infractions au Code de la sécurité routière. Selon la SQ, la moitié des constats (...)

lire la suite

Un nouveau plan pour le projet de Piscine Pontiac

22 janvier 2021

Le comité de Piscine Pontiac a fait une mise à jour du projet avec Jacob Lavigne à CHIP 101,9. Le président du comité, Todd Hoffman, accompagné par la préfète et initiatrice du projet, Jane Toller, ont mentionné que le comité allait se tourner vers un nouveau plan, afin de s'ajuster à différents (...)

lire la suite

« Je serais très surpris que ce soit le seul donateur néo-nazi à la caisse électorale des conservateurs » -William Amos

22 janvier 2021

Le député fédéral de Pontiac, le libéral William Amos, s'est exprimé sur l'affaire impliquant le député Derek Sloan, après que celui-ci eut accepté un don de la part d'un suprémaciste blanc l'été dernier. William Amos a laissé entendre que le Parti conservateur du Canada (PCC) pourrait avoir d'autres (...)

lire la suite

Le conseil municipal adopte une résolution pour assumer les frais juridiques de défense du maire

22 janvier 2021

Lors de la plus récente rencontre municipale de l'Île-du-Grand-Calumet, le conseil municipal a adopté une résolution mentionnant qu'il prévoit que les frais juridiques de défense du maire Newberry seront assumés par la municipalité et que le maire souhaite se prévaloir de cette mesure. La résolution (...)

lire la suite

Les élus de la MRC Pontiac divisés

21 janvier 2021

La tension était palpable entre les élus lors de la rencontre des maires de la MRC Pontiac qui a eu lieu hier (mercredi 20 janvier) concernant le dossier du bio-parc. Ce sujet, ou certains aspects de ce dossier, ont déjà été traités à quelques reprises dans les dernières rencontres, parfois concernant (...)

lire la suite

L'implication de Sylvie Landriault soulignée par la MRC Pontiac

21 janvier 2021

La contribution de Sylvie Landriault a été souligné lors de la rencontre des maires de la MRC Pontiac. Sylvie Landriault, qui a pris récemment sa retraite à titre de directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi du Pontiac (CJEP) s'est vue remerciée par la MRC Pontiac pour ses 35 ans de carrière. Un (...)

lire la suite


Annonces