Bandeau
CHIPFM 101,9
Radio CHIPFM 101.9

CHIP possède une licence de langue française au CRTC et assure par son mandat la promotion de la dualité linguistique au sein du territoire du Pontiac ainsi que celle de la vallée de la Gatineau et du comté de Renfrew, en Ontario.

La station de radio diffuse sur la fréquence du 101,9 sur la bande FM avec un émetteur d’une puissance de 10 KW, lui permettant de diffuser sur un grand territoire.

Afin de servir tous les gens de sa communauté, CHIP FM offre à ses auditeurs, une programmation diversifiée. L’un des buts principaux de la station est de bien informer la communauté avec des nouvelles locales et régionales qui ne sont pas nécessairement diffusées par d’autres médias régionaux. L’équipe entière de la station de radio travaille ardemment afin de faire de sa programmation, une qui reflète bien le portrait culturel, économique, politique, éducationnel et social de sa région”

En tant qu’organisme à but non lucratif, les revenus annuels de CHIP FM sont constitués ; d’une subvention provenant du gouvernant provincial, des bingos hebdomadaires, radiothon annuel, ventre de publicités radio, frais d’adhésions ainsi que dons.

CHIP FM aussi connut sous le nom Radio Communautaire de Pontiac a été enregistrée en tant qu’organisme à but non lucratif en juin 1978. La première diffusion en ondes a eut lieu le 1er mars 1981. 

Difficulté des immigrants au Québec à pouvoir échanger en français
Article mis en ligne le 12 juin 2018
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Un résident de l’Outaouais, habitant au Québec depuis près de vingt ans, a écrit une lettre dans laquelle il note la difficulté des immigrants au Québec à pouvoir parfois échanger en français avec des francophones. Ce citoyen, Eugène Lakinsky, a exprimé à CHIP 101,9 les exemples quotidiens vécus et en a profité aussi pour souligner son plaisir à évoluer dans la société québécoise.

Notons que monsieur Lakinsky a publié un livre en janvier dernier en langue ukrainienne destiné au marché ukrainien.

L’entrevue complète est disponible ici.

Extrait de la lettre d’Eugène Lakinsky ;

Parlez-nous français en tout temps !
Impératif français consacre des efforts importants à la protection du français. Permettez-moi, cependant, de mentionner un phénomène déplorable auquel il faudrait peut-être s’attaquer davantage.

Immigrant allophone, je vis au Québec depuis bientôt 18 ans. Dès mon arrivée, j’ai choisi le français.

Aujourd’hui, je le maîtrise mieux que l’anglais. Et pourtant, souvent m’arrive-t-il qu’en entendant mon accent « étranger » des interlocuteurs francophones passent à l’anglais. Et cela, sans m’accorder le bénéfice du doute.

Non seulement c’est contre-productif (mon anglais est pire que mon français, ce qui est leur cas également), mais surtout c’est insultant. C’est comme si l’on me signifiait que je suis un étranger incapable de parler la langue du Québec. Le pire, c’est que les gens qui agissent ainsi ne comprennent pas que leur comportement puisse insulter l’interlocuteur.

Malheureusement, je ne suis pas le seul. Beaucoup de non-francophones sont exposés à la même « preuve de gentillesse ». Et cela est fort décourageant.

Il faut beaucoup de courage et de persévérance pour résister à un tel comportement, et ce n’est pas tout le monde qui les a. Ayant reçu quelques claques linguistiques, beaucoup de non-francophones abandonnent leurs tentatives de communiquer en français (surtout que « tout le monde comprend l’anglais anyway »). On reproche aux anglophones et aux allophones de ne pas vouloir apprendre le français. Mais même ceux d’entre eux qui veulent pratiquer la langue de Molière doivent faire face à une résistance : tu parles en français « langue seconde » dans une succursale bancaire ou dans un petit resto du Vieux-Hull et le personnel te répond en anglais !

Il nous faut, peut-être, une vaste campagne de sensibilisation qui encouragerait les francophones à utiliser leur langue même lorsqu’un interlocuteur la parle avec un accent ou avec des erreurs.

En tant que citoyen du Québec, j’espère que votre organisation pourrait un jour se pencher sur ce problème.

Eugène Lakinsky

Les Nouvelles du Pontiac

Inondations 2019 : André Fortin suggère une commission scientifique

24 mai 2019

Le député provincial de Pontiac André Fortin dit appuyer la résolution de la municipalité de Mansfield pour une enquête sur la gestion de l'eau. André Fortin a mentionné qu'il souhaiterait qu'une commission scientifique, comme celle sur le déluge qui avait touché le Saguenay, puisse être mise en place. (...)

lire la suite

À la fois sinistré à la maison et à son commerce

24 mai 2019

Être sinistré à la maison, tout en étant touché par les inondations à son lieu de travail : c'est ce qu'a vécu Patrick Bertrand et sa famille dans les dernières semaines. Le résident de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, aussi propriétaire de la Station Mansfield, a multiplié les efforts pour (...)

lire la suite

Festival country de Fort-Coulonge/Mansfield : les organisateurs sont prêts à recevoir les visiteurs !

24 mai 2019

Le Festival country de Fort-Coulonge/Mansfield s'en vient à grand pas et malgré les défis causés par les inondations 2019, les organisateurs sont prêts à recevoir les milliers de visiteurs qui s'en viennent assister à l'événement qui se déroule à l'aréna de Fort-Coulonge. Du Festival, Phil Denault : (...)

lire la suite

La FPJQ section Outaouais dénonce l'interdiction de caméra lors des rencontres pour les sinistrés

24 mai 2019

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), section Outaouais, dénonce la décision du ministère de la Sécurité publique d'interdire la présence de caméras lors de la rencontre publique d'information pour les sinistrés des inondations. Leur président, Julien Paquette : Lors des (...)

lire la suite

Maryse Vallières au Sénégal : retour à la maison et bilan

24 mai 2019

L'étudiante Maryse Vallières a offert cette semaine sa dernière chronique dans le cadre de son stage au Sénégal, en Afrique, puisqu'elle est maintenant de retour au pays. Originaire du Pontiac, Maryse a réalisé ce stage dans le cadre de son programme universitaire dans le domaine de l'agriculture. (...)

lire la suite

Travaux de débroussaillage à Thorne et Otter Lake

24 mai 2019

Des travaux d'entretien (débroussaillage mécanique) auront lieu dans les municipalités de Thorne et d'Otter Lake, du 27 mai au 21 juin prochain, sur la route 301, entre les chemins Crawford (Thorne) et Beaudoin (Otter Lake). La circulation se fera en alternance, du lundi au vendredi, de 8h à (...)

lire la suite


Annonces