Publicité Publicité
Émission en cours

Country favourites

18:00 24:00

En ce moment

Titre

Artiste


Publicité Publicité

Des pharmacies cessent de vacciner contre la COVID-19 à la suite de la réduction du montant attribué pour chaque client vacciné

Des pharmacies cessent de vacciner contre la COVID-19 à la suite de la réduction du montant attribué pour chaque client vacciné

30 mai 2022 à 12:00

Mise à jour le 13 septembre 2022 à 3:48

En mars dernier, le pharmacien propriétaire Marc Aufranc de la Pharmacie Familiprix située à Shawville avait pris la décision de cesser d’offrir la vaccination contre la COVID-19, étant donné la décision du gouvernement du Québec, de réduire le montant attribué aux pharmacies pour chaque client vacciné. Il était revenu sur sa décision lorsque le gouvernement avait décidé de fixer à nouveau le tarif à environ 17 $ par client. Voilà que le gouvernement a décidé de fixer à nouveau le montant à environ 11 $, Marc Aufranc, ainsi que d’autres pharmaciens, a donc décidé de cesser pour le moment cette vaccination, jugeant que le montant n’était pas suffisant pour couvrir les frais pour ce genre d’opération.

« C’est ça, on ne l’affiche pas, parce que c’est beaucoup de travail comme je vous l’avais dit à l’entrevue précédente. Et, déjà, le 17 $ qu’ils nous donnent, j’appellerai ça des cacahouètes pour ne pas dire des peanuts. Il y a un coût à ça. Je veux dire, nous, quand on se fait appeler, quand on prend des rendez-vous, quand on rentre les données de vaccination, qu’on leur envoie, en plus, une preuve de vaccination, qu’au milieu de tout ça, on les vaccine et qu’avant on a vérifié, créé le dossier et tout le kit, alors, déjà, on a passé au moins trente minutes pour un patient. Ça fait que ce trente minutes là, il nous coute de l’argent, il coute de la pression à l’équipe et à partir du moment où il y a un travail, bien ça mérite d’être payé un minimum. Puis, le 17, c’est vraiment un minimum parce que ça ne vaut pas ce prix-là, ça vaut bien plus. »
– Marc Aufranc, Pharmacien propriétaire

Marc Aufranc mentionne qu’il y a toujours des demandes de la part des citoyens, dans le moment, pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.

« Oui, oui, j’ai encore des demandes. J’ai même certains des cabinets médicaux qui m’appellent et qui disent : est-ce que vous donnez la vaccination ? Je leur ai dit, pour l’instant, c’est en suspens. C’est en suspens, pourquoi ? Parce que je ne le ferai pas sur 11 pièces. Ça mobilise trop de travail et trop l’équipe pour interférer avec nos opérations normales. Ç fait que, en ce moment, on n’est pas capable de faire ça à ce prix-là. Ce n’est clairement pas rentable. Déjà que ça ne l’est pas forcément, mais là c’est comme se moquer de nous. »
– Marc Aufranc, Pharmacien propriétaire

L’entrevue complète avec le pharmacien propriétaire Marc Aufranc de la Pharmacie Familiprix située à Shawville est disponible ici.