Un printemps hâtif propice au danger d’incendie
Article mis en ligne le 12 avril 2021
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a demandé à la population de faire preuve de prudence. Le printemps hâtif, apportant plusieurs jours de soleil et de temps sec particulièrement en Outaouais, pourrait avoir un effet sur le danger d’incendie qui varie actuellement de « élevé » à « extrême », puisque la hausse des températures, l’absence de précipitation et les taux d’humidité très bas favorisent l’éclosion de feux de broussailles et de forêt.

La SOPFEU rappelle qu’au début du printemps, la verdure n’est pas encore présente, ce qui rend les herbes mortes hautement inflammables. Le dernier hiver a reçu moins d’accumulation qu’à la normale, et le sol est plus sec. Depuis le début de la saison de protection, déjà dix incendies ont été allumés affectant 4,8 hectares (ha) de forêt, dont 100 % sont imputables à l’activité humaine. En moyenne, la SOPFEU enregistre à cette période de l’année, quatre incendies pour 2,3 ha de forêt touchée.

Le couvert de neige étant déjà disparu dans plusieurs régions, il ne suffit donc que de quelques heures d’ensoleillement et d’un peu de vent pour assécher les broussailles et faire augmenter le danger d’incendie.

Malheureusement, chaque printemps, de nombreux feux de végétation sont causés par des citoyens qui sous-estiment le risque associé aux brûlages de rebuts.

Rappelons que plusieurs municipalités interdisent cette pratique ou exigent un permis pour réaliser un brûlage domestique. Pour sa part, la SOPFEU préconise des solutions de rechange écologiques et sécuritaires, comme le compostage, la collecte des résidus verts et le dépôt des matières résiduelles à l’écocentre. L’entrevue complète avec Mélanie Morin de la SOPFEU, est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Les Maisons des jeunes du Pontiac annoncent leurs services et projets de l'été 2021

7 mai 2021

Les Maisons des jeunes du Pontiac ont annoncé les services et projets estivaux qui seront offerts aux jeunes en collaboration avec plusieurs de leurs partenaires. Les Maisons des jeunes du Pontiac ont dit avoir analysé de très près les services et activités qu'ils peuvent offrir aux jeunes tout en (...)

lire la suite

La situation bien en contrôle et le nombre d'hospitalisation en diminution

6 mai 2021

Le nombre d'hospitalisations de cas de COVID-19 à l'Hôpital du Pontiac est maintenant de 8, ce qui fait dire à la présidente-directrice générale adjointe du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, France Dumont, que les nouvelles sont bonnes concernant l'éclosion à (...)

lire la suite

Le taux de nouveaux cas demeure élevé dans le Pontiac

6 mai 2021

La situation de la pandémie de COVID-19 s'améliore dans le Pontiac, mais elle est toujours préoccupante, à cause de nouveaux cas qui ont continué de s'ajouter dans les derniers jours. Même s'il y a eu une amélioration, la directrice par intérim de la santé publique en Outaouais, la Dr Brigitte Pinard, (...)

lire la suite

Houblon Grand Calumet, une entreprise d'ici qui vise à faire rayonner le Pontiac

6 mai 2021

Une nouvelle entreprise a vu le jour à l'Île-du-Grand-Calumet, Houblon Grand Calumet. Cette entreprise spécialisée dans la culture et la vente du houblon est dirigée par trois partenaires d'affaires, Lisa Lance et son conjoint Richard Côté ainsi que Pierre Fréchette. Pour Lisa Lance, cette entreprise (...)

lire la suite

Conservation de la nature Canada (CNC) invite la population à ne pas tondre la pelouse au mois de mai

6 mai 2021

Conservation de la nature Canada (CNC) invite la population à ne pas tondre la pelouse au mois de mai afin d'aider à protéger les insectes pollinisateurs et aux autres espèces qui vivent dans les espaces verts. La perte et la dégradation des habitats étant la cause principale du déclin des espèces (...)

lire la suite

« Une partie de hockey avec une confortable avance pour Bell » - David Gillespie

5 mai 2021

Une partie de hockey pour laquelle Bell a une confortable avance de 15 à 4, c'est l'image que David Gillespie, agriculteur de la municipalité de L'Isle-aux-Allumettes, a choisie pour parler des bris de services de ces deux entreprises dans le Haut Pontiac. Rappelons qu'en février dernier, (...)

lire la suite


Annonces