Résolution de la MRC pour exiger la traduction en anglais des cours, ce n’est qu’une question de temps selon l’École nationale des pompiers
Article mis en ligne le 21 octobre 2021
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Lors de la plus récente réunion du conseil des maires de la MRC Pontiac, le 6 octobre dernier, le conseil a adopté une résolution demandant à l’autorité provinciale qui supervise la formation des pompiers dans la province, l’École nationale des pompiers du Québec (ENPQ), de traduire deux modules de formation en anglais. Il avait été mentionné lors de cette rencontre, que l’ENPQ avait décidé de ne pas traduire les cours en question.

Cependant, CHIP 101.9 s’est entretenu avec le directeur général de l’ENPQ, Jacques Proteau, qui a nié cette affirmation. « Présentement, on est à la recherche de budget pour pouvoir le faire. Le désire de l’École s’est de le faire le plus rapidement possible, mais comme vous le savez, l’École ne reçoit aucune subvention, donc on est en train de regarder des pistes de solution et le premier programme qu’on traduira sera sur les impacts psychologiques liés au travail. C’est une question de temps, comme on le fait toujours, ce sera traduit, mais on est une petite organisation », a précisé Jacques Proteau.

Il a estimé le coût de la mise à disposition des deux cours en anglais à environ 150 000 $.

Jacques Proteau espère que le cours puisse être donné au début de 2022. « À mon avis ce sera prêt après les fêtes, donc en janvier », a déclaré le directeur général de l’ENPQ, Jacques Proteau.

Julien Gagnon de la MRC Pontiac a dit qu’il y avait présentement une classe dans le Pontiac prête à compléter leur pompier 1 qui n’avait besoin que du cours sur les impacts psychologiques pour obtenir son diplôme.

Les Nouvelles du Pontiac

Nouveau rapport d'audit de la Commission municipale : aucune municipalité de la MRC Pontiac conforme

1er décembre 2021

La Commission municipale du Québec (CMQ) a publié son deuxième rapport d'audit de conformité portant sur le programme triennal d'immobilisations (PTI) au terme de travaux menés une nouvelle fois auprès de 1 074 municipalités de moins de 100 000 habitants. L'objectif de cet audit était de s'assurer que (...)

lire la suite

Les Chevaliers de Colomb se prépare à la Guignolée qui aura lieu le 17 décembre à Fort-Coulonge et Mansfield

1er décembre 2021

La Guignolée de Chevalier de Colomb aura lieu le vendredi 17 décembre prochain. Comme l'explique le responsable de cette opération pour les Chevaliers de Colomb, Ken Hobb, la générosité du public est essentielle pour venir en aide à plus d'une centaine de famille de la région. « Tout ce que je vais (...)

lire la suite

Appui de 330 000 $ du gourvernement du Québec au Pôle d'économie sociale de l'Outaouais

1er décembre 2021

Le gouvernement du Québec réitère son appui à la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides, coopérative de solidarité, pour le Pôle d'économie sociale de l'Outaouais, en lui accordant une aide financière annuelle de 110 000 $ pour les trois prochaines années. Il est mentionné que cette (...)

lire la suite

CHIP 101,9 discute de prévention des incendies durant la période des Fêtes

1er décembre 2021

La période des Fêtes ne serait pas la même sans les nombreuses décorations, incluant le sapin de Noël qui enjolivent nos résidences. Par contre, comme l'explique le technicien en prévention d'incendie à la MRC Pontiac, Richard Pleau, certains risques sont liés à la présence d'un sapin dans nos maisons. (...)

lire la suite

Les bureaux de la Municipalité de Pontiac réouvert

1er décembre 2021

La Municipalité de Pontiac a procédé la semaine dernière à la réouverture de ses bureaux municipaux. C'est ce qu'a fait savoir la Municipalité en précisant que les opérations se déroulent bien jusqu'à présent. « Afin de se conformer aux directives gouvernementales, la Municipalité doit continuer (...)

lire la suite

« C'est assez, le gouvernement du Québec doit nous remettre l'argent qu'on paye en impôt au lieu de l'investir ailleurs »- Gilles Aubé

30 novembre 2021

Dans le passé, le groupe Équité Outaouais demandait à ce que des changements puissent être apportés pour que l'Outaouais puisse recevoir, selon les membres de ce collectif, sa juste part. Le ton semble maintenant changer et Équité Outaouais exige des changements immédiatement. Selon le Dr Gilles Aubé, (...)

lire la suite


Annonces