La vaccination obligatoire soulève des inquiétudes quant au personnel de l’Hôpital Pontiac
Plus de 90 % des travailleurs de la santé de l’Outaouais ont au moins une dose de vaccin
Article mis en ligne le 14 septembre 2021
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Alors que le ministre de la Santé Christian Dubé a annoncé le 7 septembre que la vaccination sera obligatoire pour tous les travailleurs de la santé de la province, certains craignent que le personnel des établissements locaux ne soit encore plus sollicité.

Selon la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) Marie-Pier Després, 92,2 % de leurs travailleurs avaient une dose (proportion identique à la moyenne provinciale) et 87,2 % en avaient deux (la moyenne provinciale est de 88 %). Elle n’avait pas d’information sur les taux du Pontiac en particulier.

« Avant la mise en place de la vaccination obligatoire, les employés qui n’étaient toujours pas vaccinés devaient être dépistés 3 fois par semaine (pour des domaines / services spécifiques uniquement) », a écrit Després dans un courriel le 9 septembre. Elle affirme qu’ils publieront bientôt plus d’informations sur le sujet.

Le ministre Dubé a déclaré que tout travailleur de la santé qui n’est pas vacciné avant le 15 octobre serait suspendu sans salaire.

Un membre du personnel de l’hôpital du Pontiac ayant une connaissance approfondie de la situation a déclaré qu’il y a actuellement 6 à 8 membres du personnel infirmier à l’hôpital qui n’ont pas été complètement vaccinés et qu’ils seraient très probablement suspendus à la date limite du 15 octobre. Cette personne a accepté de parler à CHIP 101.9, mais préfère garder l’anonymat. Elle qualifie les mesures d’exagérées et déclare que même si cela n’entraînerait peut-être pas immédiatement des interruptions de service, cela mettrait une pression supplémentaire sur le personnel qui est déjà surchargé.

« C’est ridicule, nous manquons déjà de personnel, qu’est ce qu’on est censé faire ? Au moins, s’ils sont testés deux, trois fois par semaine... nous pouvons toujours garder notre personnel, tout ce qui reste... Je veux dire c’est assez gros, suspendus et renvoyés chez eux sans salaire, je veux dire, wow, je ne peux pas croire que nous en sommes rendus là. Nous ne tenons toujours qu’à un fil... c’est au jour le jour. Si quelqu’un est malade, nous pourrons difficilement [les] remplacer... Le fait que certains soient suspendus, cela fera une grande différence, ce sera une grosse brèche. Cela met nos horaires à l’envers. Que faire ? "

La préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller, parlant avec CHIP 101.9 la semaine dernière au sujet de l’unité d’obstétrique de l’Hôpital Pontiac, craignait qu’avec le manque de personnel actuel dans les établissements, ils ne pouvaient pas se permettre de perdre plus de personnel.

Le comité d’éthique en santé publique, qui conseille l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), a émis une déclaration le 7 septembre, revenant sur leur motivation pour approuver cette mesure, qui est un changement par rapport à janvier lorsqu’ils avaient declaré que la décision n’était pas justifiable.

La commission précise que de telles « mesures exceptionnelles » seraient viables dans le contexte actuel, pourvu qu’elles soient temporaires. Ils affirment que les vaccins sont l’une des mesures les plus efficaces pour lutter contre le virus, et que les avantages de les rendre obligatoires l’emportent sur les inconvénients. Cependant, le communiqué souligne également que le gouvernement doit clairement exposer sa vision du retour à la normale et des mesures telles que le passeport vaccinal et les vaccinations obligatoires ne seraient plus nécessaires.

Les Nouvelles du Pontiac

Debbie Laporte explique les raisons pour lesquelles elle brigue un poste de conseillère

23 septembre 2021

La mairesse sortante de Fort-Coulonge, Debbie Laporte, a accordé une entrevue à CHIP 101,9, afin d'expliquer les raisons pour lesquelles elle a décidé de déposer sa candidature à titre de conseillère pour le poste 4. Visiblement touchée par les commentaires des citoyens de Fort-Coulonge, Debbie (...)

lire la suite

Plusieurs endroits du Pontiac font partie des Virées automnales

23 septembre 2021

Les Virées automnales sont de retour pour une deuxième année consécutive. Les circuits organisés par Tourisme Outaouais, la Table agroalimentaire de l'Outaouais et Loisirs Sports Outaouais promettent de vous en mettre plein la vue en vous permettant de redécouvrir les 5 grands secteurs de (...)

lire la suite

Soirée ciné-parc gratuite ce samedi 25 septembre à Fort-Coulonge

23 septembre 2021

Les Municipalités de Fort-Coulonge et de Mansfield-et-Pontefract invite la population au Centre de loisirs des Draveurs (aréna) de Fort-Coulonge pour la soirée ciné-parc, ce samedi 25 septembre, afin d'assister à la représentation gratuite du film Le voyage du Dr Dolittle. Comme l'explique la (...)

lire la suite

La DPJ dévoile son bilan annuel

23 septembre 2021

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), a présenté son 18e bilan hier (22 septembre 2021). « Un accent particulier est mis sur le travail titanesque accompli au cours de la dernière année par les intervenants et leurs collaborateurs. Investis auprès des jeunes, ils ont fait preuve de (...)

lire la suite

Tour d'horizon des candidatures dans le Pontiac en vue des élections municipales

22 septembre 2021

Mise à jour : 23/09/2021 à 5h30 Les candidats potentiels en vue des élections municipales sont invités à déposer officiellement leur candidature. C'est en tout 124 postes de maires et de conseillers qui sont à pourvoir dans la MRC Pontiac en vue de l'élection du 7 novembre. Il faut aussi ajouter le (...)

lire la suite

La SOPFEU invite les chasseurs à faire preuve de prudence

22 septembre 2021

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) intervient chaque automne sur près d'une quarantaine d'incendies en forêt. La SOPFEU affirme que les activités récréatives comme la chasse sont en partie responsables de ces incendies. Afin d'éviter des situations fâcheuses, la SOPFEU recommande (...)

lire la suite


Annonces