Le 10 mars dernier, des élèves de l'école primaire Poupore de la classe de Fanny Leblanc se sont transportés dans le temps et ont vécu une journée typique de l'année 1955.   

Certaines matières rappelaient d'ailleurs les écoles des années 50 et 60 au Québec tels que le catéchisme, la bienséance, ainsi que l'arithmétique.  

Il semble qu'un des objectifs de ce projet était de faire prendre conscience aux élèves la grande importance de la religion catholique au sein des écoles québécoises au milieu des années 50 ainsi que les changements sociaux qui ont eu lieu dans les 60 dernières années.