L’Île-du-Grand-Calumet
Une pétition demandant la démission de Serge Newberry sera déposée au conseil
Article mis en ligne le 13 juillet 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Une pétition demandant la démission du maire Serge Newberry sera déposée ce lundi 13 juillet à la rencontre du conseil municipal de l’Île-du-Grand-Calumet.

Selon les informations obtenues par CHIP 101,9, la pétition aurait récolté environ 340 signatures. Les personnes à l’origine du document sont en bonne partie ceux qui avaient organisé une parade dans les rues de L’Île-du-Grand-Calumet au mois de mai dernier pour demander la démission du maire Newberry. Les citoyens seront d’ailleurs admis ce soir à la rencontre, mais les places seront limitées étant donné les règles entourant la pandémie de COVID-19.

Les personnes qui réclament la démission de Serge Newberry se disent insatisfaites de la gouvernance du maire à la municipalité, à la suite de plusieurs allégations d’incidents qui se sont produits au sein du conseil depuis son élection, dont des allégations d’une altercation physique avec le conseiller Réjean Meilleur, des nombreux changements survenus à la direction générale, de son manque de transparence, entre autres dans l’affaire des Îles Lafontaine, ainsi que sa gestion du bureau municipal. 

Serge Newberry avait promis publiquement de donner sa version des faits suivant la plainte du conseiller Réjean Meilleur à son endroit pour voie de fait. Depuis, aucune communication n’a été rendue publique de sa part et après un congé de maladie, il a réintégré ses fonctions en tant que maire. 

À l’élection municipale de 2017, 425 électeurs s’étaient prémunis de leur droit de vote. Serge Newberry avait été élu avec un peu moins de 34% des voix, soit un total de 144 votes.

Les Nouvelles du Pontiac

« Le Pontiac a connu une flambée des cas » - Dr Brigitte Pinard

15 avril 2021

Durant la conférence de presse du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, la directrice de la santé publique, la Dr Brigitte Pinard, a souligné les nombreux cas de COVID-19 qui se sont ajoutés dans le Pontiac. « Ce qu'on voit sur le terrain, c'est une rapidité de (...)

lire la suite

Un cas confirmé à l'École secondaire Sieur-de-Coulonge

15 avril 2021

En date d'hier, la direction de l'École secondaire Sieur-de-Coulonge (ESSC) a confirmé un cas de COVID-19 dans le groupe-classe 52. Par mesure préventive, la classe a été fermée hier matin. « Les mesures nécessaires ont été prises auprès des parents et/ou tuteurs des élèves et des membres du personnel (...)

lire la suite

Le candidat conservateur diffuse une déclaration concernant la vidéo de William Amos nu dans son bureau

15 avril 2021

Suite à le récente publication concernant cette photo du député William Amos nu, le candidat conservateur à la prochaine élection fédérale pour la circonscription de Pontiac, Michel Gauthier, a publié une déclaration dans laquelle il dit ne pas vouloir commenter la situation. La photo de William Amos (...)

lire la suite

Aucune pénalité ni intérêt aux citoyens qui paient leur solde d'impôt après la date limite légale du 30 avril

15 avril 2021

Revenu Québec confirme qu'il n'imposera aucune pénalité et aucun intérêt aux citoyens qui produisent leur déclaration de revenus ou qui paient leur solde d'impôt après la date limite légale du 30 avril prochain, mais au plus tard le 31 mai 2021. Cette nouvelle mesure d'assouplissement vise, selon Revenu (...)

lire la suite

Le C.A du CISSS de l'Outaouais donne son appui à Josée Filion

15 avril 2021

Le Conseil d'administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a exprimé dans un communiqué, son support indéfectible envers la Présidente-directrice générale de l'établissement, Josée Filion, ainsi qu'envers toute l'équipe de la direction. Dans une déclaration (...)

lire la suite

William Amos s'excuse à la Chambre des communes après s'être retrouvé nu à l'écran des députés

15 avril 2021

Le député libéral de Pontiac William Amos a fait parlé de lui aujourd'hui (14 avril). William Amos est apparu à l'écran des députés nu. Une capture d'écran obtenue par La Presse Canadienne le montre debout, le sexe caché par son téléphone, entre les drapeaux du Canada et du Québec dans ce qui semble être (...)

lire la suite


Annonces