Une affiche « À vendre » devant le CLSC de Quyon sème l’inquiétude dans la communauté
Article mis en ligne le 30 juillet 2021
dernière modification le 31 juillet 2021
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
3 votes

Une conférence de presse a eu lieu ce matin (30 juillet) à l’extérieur du CLSC situé à Quyon dans la municipalité de Pontiac, afin de dénoncer l’absence de renouvellement de bail entre le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais et la propriétaire de l’immeuble. Il reste un mois au bail actuel signé avec la propriétaire Joanne Marcotte, et elle a affiché une pancarte « À vendre » dans la fenêtre donnant sur le stationnement, suscitant beaucoup d’inquiétude et de confusion chez les employés, les patients et la communauté en général.

Selon la propriétaire, le CISSS de l’Outaouais ne l’a contactée pour négocier un renouvellement qu’environ 30 minutes avant la conférence de presse. Le député provincial de Pontiac, André Fortin, a déclaré que son grand-père avait participé à la construction du CLSC du village, le qualifiant de centre de services vital pour la communauté.

« C’est une situation difficile, ça n’aurait même pas dû aller jusqu’à ça. Ça semble être un peu de mépris envers le propriétaire de l’immeuble mais aussi envers les membres de la communauté ici, les gens qui reçoivent leurs services de santé au CLSC de Quyon. Le CLSC de Quyon fait tellement partie intégrante de la communauté, ils offrent des services, ils sont le seul fournisseur de services de santé entre Aylmer et Shawville et les gens en dépendent. »
- André Fortin

Le député s’est dit encouragé par le fait que la direction du CISSS de l’Outaouais ait finalement fixé un rendez-vous avec Marcotte, mais qu’il était frustré que la situation ait pu s’envenimer.

« Ce que nous devons faire ensuite, c’est nous assurer que la réunion de jeudi se passe bien, qu’ils soient immédiatement rassurés par le CISSS de l’Outaouais qu’ils n’iront pas ailleurs, qu’ils ne quitteront pas la communauté et vraiment je veux les voir rester ici, si possible, rester dans ce bâtiment, et trouver une solution, un accord qui fonctionne pour tout le monde. C’est quelque chose qui aurait dû être fait il y a des mois. Maintenant ils sont au pied du mur, et j’espère qu’ils pourront le faire et que tout le monde pourra recommencer à prodiguer des soins de santé aux patients ici dans la communauté », croit le député de Pontiac.

Dre Ruth Vander Stelt, seule médecin travaillant actuellement au CLSC, a souligné que l’emplacement emploie une quinzaine de personnes, qui ont été choquées et confuses lorsque le panneau « À vendre » a été affiché la semaine dernière.

« Les patients sont extrêmement inquiets de la situation. J’ai tout le monde dans mon bureau depuis la semaine dernière en train de me dire « Que va-t-il se passer, que va-t-il se passer ? » Et le plus triste, c’est que je n’en ai aucune idée et la seule chose que je peux leur demander de faire est de contacter qui ? Quelqu’un qui est dans le Pontiac ? Non, quelqu’un dans la ville et ils ne retournent pas leurs appels. Nous sommes donc heureux que les médias soient là parce que nous n’avons pas d’autre réponse. Nous n’avons personne à qui parler », a déclaré la Dre Vander Stelt. »

Vander Stelt, avec plusieurs autres médecins locaux, a signé une lettre ouverte en novembre 2020 appelant à la décentralisation de la gestion des soins de santé. Le projet de loi 10 des libéraux provinciaux, défendu par l’ancien ministre de la Santé Gaétan Barrette, a centralisé le pouvoir décisionnel de la région à Gatineau en 2015. Vander Stelt a déclaré que cette dernière débâcle met en évidence le besoin de gestionnaires locaux qui comprennent les besoins de la communauté.

« Nous avons besoin d’une gestion locale, nous en avions besoin depuis le début, cela n’aurait jamais dû aller à la ville. La ville ne peut même pas garder ouverte une grande salle d’urgence et des soins intensifs qui ont fermé pendant la pandémie, ce qui n’est pas rassurant pour la population »
- Dre Ruth Vander Stelt

Josey Bouchard, porte-parole de la Voix du Pontiac, un groupe Facebook qui milite pour de meilleurs services de santé dans le Pontiac, a déclaré que la situation était inacceptable.

« Nous sommes tellement bouleversés par ce qui se passe. Nous avons ici un simple renouvellement de bail qui a été demandé, et le propriétaire, à juste titre, veut renouveler différentes conditions et des trucs comme ça, et elle n’obtient aucune réponse. Et un appel de dernière minute, 30 minutes avant d’avoir une conférence de presse, disant : « Oh, nous allons vous rencontrer et nous serons très heureux de voir ce que nous pouvons faire. » Et c’est comme, c’est inadmissible. C’est un manque de respect pour ce partenaire, et c’est un manque de respect pour les employés », a-t-elle déclaré.

Bouchard est allée plus loin et a déclaré que la direction actuelle devrait être congédiée.

« La solution est que tous ceux qui sont en gestion dans la ville, qui n’ont aucune idée d’où nous sommes et de ce que nous faisons, devraient être licenciés. Il faudrait les enlever, on a besoin d’une toute nouvelle équipe de gens qui n’ont travaillé nulle part à Gatineau ou à Hull parce qu’évidemment ça ne fonctionnait pas très bien avant [le projet de loi 10] et maintenant c’est encore pire, et ils ont contaminé tous les d’autres endroits où cela fonctionnait bien »
- Josey Bouchard

Elle a fait écho à l’appel de Vander Stelt pour un retour à la gestion locale.

« Nous ne sommes pas… une banlieue, nous sommes une communauté rurale et c’est très différent. Nous ne travaillons pas de la même manière, les gens n’ont pas les mêmes moyens de transport, les gens n’ont pas les mêmes besoins que les gens de la ville, donc il faut vraiment que nous ayons un retour en charge du management. Une vraie gestion qui peut répondre aux gens, qui peut répondre à leurs employés, et leur donner un oui ou un non quand c’est nécessaire. Dans un court laps de temps, pas trois mois après », a-t-elle déclaré.

Dans un courriel, l’agente de relations avec les médias du CISSS de l’Outaouais, Patricia Rhéaume, a déclaré que les services au CLSC de Quyon sont importants pour la communauté et a déclaré qu’il n’avait jamais été dans leur intention de fermer ou de déplacer des bâtiments. Elle a aussi réitéré qu’une rencontre avec Mme Marcotte aura lieu la semaine prochaine afin de poursuivre le processus de renouvellement qui est en cours.

Les Nouvelles du Pontiac

Debbie Laporte explique les raisons pour lesquelles elle brigue un poste de conseillère

23 septembre 2021

La mairesse sortante de Fort-Coulonge, Debbie Laporte, a accordé une entrevue à CHIP 101,9, afin d'expliquer les raisons pour lesquelles elle a décidé de déposer sa candidature à titre de conseillère pour le poste 4. Visiblement touchée par les commentaires des citoyens de Fort-Coulonge, Debbie (...)

lire la suite

Plusieurs endroits du Pontiac font partie des Virées automnales

23 septembre 2021

Les Virées automnales sont de retour pour une deuxième année consécutive. Les circuits organisés par Tourisme Outaouais, la Table agroalimentaire de l'Outaouais et Loisirs Sports Outaouais promettent de vous en mettre plein la vue en vous permettant de redécouvrir les 5 grands secteurs de (...)

lire la suite

Soirée ciné-parc gratuite ce samedi 25 septembre à Fort-Coulonge

23 septembre 2021

Les Municipalités de Fort-Coulonge et de Mansfield-et-Pontefract invite la population au Centre de loisirs des Draveurs (aréna) de Fort-Coulonge pour la soirée ciné-parc, ce samedi 25 septembre, afin d'assister à la représentation gratuite du film Le voyage du Dr Dolittle. Comme l'explique la (...)

lire la suite

La DPJ dévoile son bilan annuel

23 septembre 2021

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), a présenté son 18e bilan hier (22 septembre 2021). « Un accent particulier est mis sur le travail titanesque accompli au cours de la dernière année par les intervenants et leurs collaborateurs. Investis auprès des jeunes, ils ont fait preuve de (...)

lire la suite

Tour d'horizon des candidatures dans le Pontiac en vue des élections municipales

22 septembre 2021

Mise à jour : 23/09/2021 à 5h30 Les candidats potentiels en vue des élections municipales sont invités à déposer officiellement leur candidature. C'est en tout 124 postes de maires et de conseillers qui sont à pourvoir dans la MRC Pontiac en vue de l'élection du 7 novembre. Il faut aussi ajouter le (...)

lire la suite

La SOPFEU invite les chasseurs à faire preuve de prudence

22 septembre 2021

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) intervient chaque automne sur près d'une quarantaine d'incendies en forêt. La SOPFEU affirme que les activités récréatives comme la chasse sont en partie responsables de ces incendies. Afin d'éviter des situations fâcheuses, la SOPFEU recommande (...)

lire la suite


Annonces