Un bureau créé pour mieux planifier l’aménagement des zones inondables de la rivière des Outaouais
Article mis en ligne le 21 décembre 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

L’Outaouais a obtenu l’un des dix bureaux de projets créés dans le cadre du Plan de protection du territoire face aux inondations du gouvernement du Québec. La mission de ce bureau de projets sera de mieux planifier l’aménagement des zones inondables à l’échelle du bassin versant de la rivière des Outaouais ouest, qui a connu son lot d’inondations récurrentes. Le bureau dispose d’un budget de 89 M$ pour rencontrer les objectifs et de 350 M$ pour réaliser les solutions durables. Le budget servira entre autres à créer un meilleur portrait des conséquences des crues printanières et définir des mesures concrètes « de résilience et d’adaptation ».

Cette mesure du Plan gouvernemental de protection du territoire face aux inondations, dévoilé en avril dernier, permettra au gouvernement du Québec d’assurer une cohérence des interventions à l’échelle des bassins versants tout en assurant un arrimage étroit avec les municipalités. Des comités municipaux accompagneront les travaux des bureaux de projets.

La mission des bureaux de projets sera de déterminer les solutions les plus adaptées au territoire, afin de prévenir les effets dévastateurs des inondations. L’approche privilégiée est celle de planifier les interventions en aménagement du territoire en fonction des bassins versants préoccupants selon les données recueillies et projetées. L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a dit accueillir positivement la mise en place de bureaux de projets pour la gestion des zones inondables. « En annonçant son intention de travailler avec les municipalités, le gouvernement du Québec reconnaît le rôle fondamental des gouvernements de proximité dans l’aménagement du territoire et évite de réinventer la roue, en misant sur l’expertise municipale développée en la matière dans les dernières années. Nous ne pouvons pas repartir à zéro alors que plusieurs municipalités appréhendent déjà d’éventuelles inondations au printemps 2021. La mise en place de bureaux de projets pour la gestion des zones inondables nous permet de regarder vers l’avenir avec confiance. Une approche fondée sur le principe de la gestion du risque permettra l’élaboration et le déploiement de plans d’intervention adaptés aux réalités de chaque territoire », a déclaré la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

« Je suis très heureux de cette annonce pour les résidents de l’Outaouais. Les inondations font malheureusement partie de l’histoire de notre région. Mais au fil des années, les répercussions se sont intensifiées non seulement pour les personnes directement touchées, mais pour l’ensemble de notre collectivité. Ce phénomène naturel ne peut s’adapter à notre milieu et à notre mode de vie. C’est plutôt la société civile et les différents acteurs concernés par cette problématique récurrente qui doivent s’adapter à la situation en trouvant des solutions innovantes et efficaces. C’est donc pourquoi nous travaillons ensemble afin de mieux assurer la sécurité des personnes et des familles ainsi que la protection des biens » a mentionné le député de Gatineau, Robert Bussière

Faits saillants :

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) mettra en place une unité de coordination qui assurera une étroite collaboration entre les bureaux de projets et les directions régionales du MAMH.

Cette unité déploiera une vingtaine de nouvelles ressources en soutien en région. Cela s’inscrit d’ailleurs dans la volonté du gouvernement du Québec d’implanter de nouveaux postes dans les régions.

En plus des ressources mises à leur disposition par le MAMH, les bureaux de projets pourront compter sur la participation des représentants du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et du ministère de la Sécurité publique. D’autres ministères ou organismes gouvernementaux pourront également contribuer aux travaux en fonction des enjeux présents sur le territoire.

De plus, un comité municipal sera créé pour chaque bureau. Ce comité aura pour mandat de positionner les intérêts des instances municipales touchées par les travaux des bureaux de projets, de conseiller celui-ci et de participer à certaines décisions.

Une Table de la société civile sera aussi mise en place. Elle sera composée des parties prenantes intéressées, dont les organismes de bassins versants, les différents acteurs économiques et environnementaux ainsi que les groupes d’intérêt concernés.

· Les citoyens seront informés des démarches et consultés pour l’élaboration du plan d’intervention et la réalisation des actions privilégiées.

· Un bilan annuel de l’état d’avancement des travaux des bureaux de projets sera diffusé sur le site Internet du MAMH.

Le territoire couvert par les bassins versants priorisés représente 79 MRC.

Le Plan de protection du territoire face aux inondations est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Rencontre des candidats à la mairie de Fort-Coulonge : Gilles Beaulieu et Christine Francoeur discutent de leur vision respective de la municipalité

21 octobre 2021

Les deux candidats à la mairie du village de Fort-Coulonge, Christine Francoeur et Gilles Beaulieu, ont discuté pendant près d'une cinquantaine de minutes sur les différents enjeux de cette municipalité. Ceux-ci ont d'abord été invité à se présenter et exprimer leur vision de la municipalité de (...)

lire la suite

Résolution de la MRC pour exiger la traduction en anglais des cours, ce n'est qu'une question de temps selon l'École nationale des pompiers

21 octobre 2021

Lors de la plus récente réunion du conseil des maires de la MRC Pontiac, le 6 octobre dernier, le conseil a adopté une résolution demandant à l'autorité provinciale qui supervise la formation des pompiers dans la province, l'École nationale des pompiers du Québec (ENPQ), de traduire deux modules de (...)

lire la suite

Le Centre Pontiac - Éducation des adultes célèbre ses finissant(e)s

21 octobre 2021

Le Centre Pontiac - Éducation des adultes se réunissait hier soir pour célébrer les finissants des cohortes 2019-2020 et 2020-2021. En raison de la pandémie, les finissants de l'an dernier n'avaient pas pu souligner l'évènement. Sur 18 finissant(e)s, c'est une dizaine qui ont pu se déplacer au (...)

lire la suite

Elizabeth Laroche et Miguel Dagenais sont les heureux bénéficiaires d'une bourse de la Fondation Desjardins

21 octobre 2021

La Caisse Desjardins des Rivières de Pontiac a annoncé qu'Elizabeth Laroche et Miguel Dagenais sont les heureux bénéficiaires d'une bourse de la Fondation Desjardins. « Elizabeth a reçu 1 000$ qui lui permettra de poursuivre ses études en formation professionnelle, DEP secrétariat au Centre de (...)

lire la suite

Aventure Hélianthe remporte le prix de la Fondation pour le développement des coopératives

21 octobre 2021

La remise des prix pour la Fondation pour le développement des coopératives a lieu aujourd'hui le 21 octobre. Les lauréats sont maintenant connus et une coopérative de la région du Pontiac a retenu l'attention. Il s'agit de la coopérative Aventure Hélianthe qui a remporté le Prix de la Fondation. (...)

lire la suite

Pornographie juvénile : Arrestation d'Archille Belland, 56 ans, d'Otter Lake

20 octobre 2021

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec spécialisés en matière d'exploitation sexuelle des enfants sur Internet, avec la collaboration des enquêteurs du poste de la MRC Pontiac, ont procédé à l'arrestation d'un homme d'Otter Lake en lien avec de la pornographie juvénile survenue entre 2011 et 2021. (...)

lire la suite


Annonces