COVID-19
Répondre aux besoins des médias d’information
Article mis en ligne le 9 avril 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Bien que les médias d’information aient été qualifiés de « service essentiel » dans le contexte de la pandémie de COVID-19, aucun soutien financier n’a encore été accordé dans le Plan d’urgence du gouvernement Legault.

Cette situation a fait réagir certains élus du Québec, notamment la députée de Verdun et porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, qui a discuté du sujet en entrevue à CHIP 101,9.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu 81 mises à pied dans l’ensemble des radios membres de l’Association des radios communautaires du Québec (ARCQ). Ce nombre représente 40% des employés de l’ensemble des radios communautaires. Le pourcentage devrait atteindre 60% d’ici la fin du mois, estime l’ARCQ. D’autres médias et groupes de médias produisant de l’information, dont La Presse, Québecor et Cogeco, ont également dû effectuer certaines coupures, temporaires ou permanentes, à l’interne.

D’après Mme Melançon, une attention particulière doit être accordée à la survie de l’information, afin de permettre aux journalistes du Québec de poursuivre leur travail.

À son avis, les médias locaux devraient être inclus dans les Plans d’urgence mis en place par le gouvernement. Rappelant que le gouvernement a acheté davantage de publicité dans les médias à travers la province, elle souhaite toutefois s’assurer que les médias ne soient pas « oubliés » dans le plan de relance, qui commence à faire partie des discussions à l’Assemblée nationale.

L’entrevue complète avec la députée de Verdun et porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communication, Isabelle Melançon, est disponible ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Le RLS Pontiac affiche au total 4 cas actifs

26 octobre 2020

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais publie maintenant les cas actifs concernant chaque Réseaux locaux de services (RLS). En date du 26 octobre à 5h am, selon les données, le RLS Pontiac comptait 4 cas actifs sur un total de 26 qui ont été répertoriés jusqu'à (...)

lire la suite

Le CISSS de l'Outaouais ajoute les cas actifs à ses statistiques

23 octobre 2020

Une nouvelle donnée est apparue concernant le bilan des cas de COVID-19 en Outaouais avec la répartition des cas actifs pour tous les Réseaux locaux de services (RLS). En date du 23 octobre, selon les données du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, le RLS Pontiac (...)

lire la suite

Une soirée cinéma gratuite à Fort-Coulonge pour célébrer l'Halloween

23 octobre 2020

À l'approche de l'Halloween, les différentes municipalités de la région cherchent à trouver des moyens pour réduire les risques de propagation de la COVID-19. C'est dans ce contexte que les municipalités de Mansfield-et-Pontefract et de Fort-Coulonge ont décidé de collaborer afin d'organiser une soirée (...)

lire la suite

L'Internet et le réseau cellulaire au cœur des préoccupations

23 octobre 2020

À la suite de la série de consultations publiques sur l'énoncé de vision de la planification stratégique de la MRC Pontiac, CHIP 101.9 a discuté avec la préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller. Jane Toller est revenu sur les propos des citoyens et leurs désirs pour les 20 prochaines années. Pour la (...)

lire la suite

Les candidatures pour le fonds de relance économique COVID-19 se terminent ce vendredi

23 octobre 2020

Les candidatures pour le fonds de relance économique COVID-19 se terminent ce vendredi, 23 octobre. Lundi, la MRC du Pontiac a publié un avis sur Facebook pour rappeler aux petites entreprises du Pontiac de s'inscrire au fonds de relance économique COVID-19 de 70 000 $ pour les aider à surmonter (...)

lire la suite

Le maire de Mansfield demande des réponses concernant les niveaux élevés de la Rivière des Outaouais

23 octobre 2020

À la suite d'inquiétudes soulevées par les résidents de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract, le maire, Gilles Dionne, a demandé lors de la réunion de la MRC Pontiac du mercredi 21 octobre, des réponses concernant le niveau de la rivière des Outaouais qu'il juge plus élevé qu'à l'habitude pour (...)

lire la suite


Annonces