COVID-19
Réouverture des écoles primaires et des garderies le 11 mai
Les écoles secondaires, cégeps et universités rouvriront seulement à l’automne
Article mis en ligne le 28 avril 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Québec prévoit rouvrir graduellement les écoles primaires et les garderies le 11 mai 2020. Les étudiants de niveau secondaire, collégial et universitaire ne retourneront pas en classe avant le mois de septembre.

L’école ne sera toutefois pas obligatoire et se fera sur une base volontaire.

Lors de l’annonce de ce retour progressif, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a indiqué les écoles devront appliquer les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, par exemple, en limitant le nombre d’élèves à 15 par classe.

Les écoles devront appliquer des mesures d’hygiène et de distanciation recommandées par les autorités de santé publique. Le nombre d’élèves par local sera ramené à 15 et la distance de deux mètres devra être respectée. Les services de transport scolaire seront également touchés par de nouvelles normes qui seront appliquées dans les autobus scolaires.

Selon le ministre, cette réouverture sera soumise à un plan de réévaluation en continu. L’ensemble du personnel pourra dans un premier temps retourner dans les établissements scolaires à partir du 4 mai, pour préparer le retour en classe.

Services de garde
Le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance sera graduellement rouvert, d’abord à la liste des emplois prioritaires, puis sera adapté au le calendrier de réouverture des secteurs de l’économie québécoise.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Le rapport éducatrice-enfants restera à 50 % pour les premières étapes. Les enfants dont les parents ne souhaitent pas les retourner à leur service de garde conserveront leur place habituelle jusqu’à un retour aux activités normales des services de garde éducatifs à l’enfance.

Le gouvernement du Québec mettra fin aux services de garde d’urgence le 11 mai. Les parents qui occupent un emploi figurant sur la liste des services et activités prioritaires pourront conséquemment retourner leur enfant à leur service de garde habituel.

Faits saillants

- Réouverture des écoles primaires et des garderies le 11 mai

- Le retour à l’école n’est pas obligatoire

- Les établissements et les services de garde d’urgence seront accessibles au personnel des établissements scolaires à partir de la semaine du 4 mai

- Des mesures d’hygiène seront mises en place dans les écoles selon les recommandations des autorités de santé publique

- Des normes de distanciation physique et un nombre d’élèves maximal de 15 par local seront imposées

- Pour des raisons de santé et de sécurité, toute personne, élève ou membre du personnel, qui présente une vulnérabilité sur le plan de la santé (maladie chronique, déficit immunitaire grave, grossesse ou allaitement, personne âgée de 60 ans ou plus) ne devrait pas retourner à l’école jusqu’à nouvel ordre

- Tout élève ou membre du personnel présentant des symptômes de la COVID-19 sera interdit de présence à l’école pour une période de 14 jours. Dans le cas d’un élève, un soutien pédagogique et professionnel lui sera offert durant cette période

- Pour ce qui est des élèves en formation professionnelle et en formation générale des adultes, ils pourront reprendre leurs apprentissages, mais selon des modes variés (cours en ligne, à distance, etc.). Toutefois, en aucun temps, plus de 50 % des élèves ne devront être en classe simultanément pour les aspects pratiques de leur formation

- Les établissements collégiaux et universitaires, quant à eux, demeureront fermés jusqu’à nouvel ordre. La formation à distance selon les modalités actuelles pourra se poursuivre pour la session d’été 2020

- La réouverture du réseau des services de garde se fera en plusieurs phases successives, en fonction du rythme de réouverture des différents secteurs de l’économie à travers les différentes régions du Québec

Les Nouvelles du Pontiac

La municipalité d'Otter Lake fait son apparition

3 décembre 2020

La mise à jour des statistiques de COVID-19 par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais révèlent qu'il y a maintenant au moins un cas de COVID-19 dans la municipalité d'Otter Lake. Tout comme Cambell's Bay, Fort-Coulonge, l'Île-du-Grand-Calumet, Mansfield et Shawville, (...)

lire la suite

Stéphane Bouchard officiellement nommé directeur de l'École des Petits Ponts

3 décembre 2020

Le Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) a annoncé la nomination de Stéphane Bouchard au poste de directeur de l'École des Petits Ponts. M. Bouchard occupait déjà ce poste en remplacement depuis le 2 juillet 2019. M. Bouchard est à l'emploi du Centre de services scolaire (...)

lire la suite

Québec revoit les règles sur les rassemblements durant les fêtes

3 décembre 2020

Le gouvernement du Québec a annulé les rassemblements de 10 personnes qu'il avait initialement permis entre le 24 et le 27 décembre pour les zones rouge. Les rassemblements dans les zones orange seront permis, mais le nombre maximum est à six. Rappelons que dans le Pontiac, la MRC Pontiac est (...)

lire la suite

Plusieurs emplois disponibles à travers les écoles du CSSHBO dans le Pontiac

3 décembre 2020

Le Centre de service des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) cherche à combler plusieurs postes. Le CSSHBO a des besoins urgents pour combler des postes en enseignement et des profils autres que dans le domaine de l'enseignement sont recherchés. Les emplois disponibles touchent tout le territoire (...)

lire la suite

Deux bonnes nouvelles pour les clients de Bouffe Pontiac en vue du temps des fêtes

3 décembre 2020

L'organisme Bouffe Pontiac a reçu 10 000 $ de la part de la MRC afin de combler le manque à gagner à la suite de l'annulation de leur « guignolée ». La banque alimentaire du Pontiac va donc être en mesure de desservir les gens dans le besoin, malgré l'annulation de leur principale activité de (...)

lire la suite

Les membres du SPEHR pour les Hauts-Bois-de-l'Outaouais se sont prononcés en faveur de la grève

3 décembre 2020

Réunis en assemblée générale virtuelle lundi dernier, les membres du Syndicat du personnel de l'enseignement des Hautes-Rivières (SPEHR) du territoire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais se sont prononcés en faveur de la grève à 95 %. Le président du SPEHR, Daniel Boisjoli a déclaré que le gouvernement de (...)

lire la suite


Annonces