COVID-19
Pas de rassemblement physique pour Pâques
Québec rappelle de maintenir la règle de distanciation sociale
Article mis en ligne le 8 avril 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

À l’approche de la fête de Pâques, le gouvernement du Québec rappelle qu’aucun rassemblement physique, intérieur comme extérieur, n’est permis.

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a avertit les Québécois qui auraient l’intention de contourner les règles et de se rassembler la fin de semaine prochaine.

Bien que le premier ministre du Québec, François Legault, se dit encouragé de voir que le nombre de personnes aux soins intensifs se stabilise, il insiste qu’il ne doit y avoir aucun rassemblement physique pour éviter la propagation du virus.

« Je sais que ça fait partie des traditions que de se rassembler à l’église, à la synagogue ou en famille. Cette année, on ne doit avoir AUCUN rassemblement physique. Ce n’est pas le temps pour faire des partys de famille. On peut célébrer ensemble, mais à distance, par téléphone, par vidéo. Soyons clairs : tous les rassemblements sont interdits », a ajouté M. Legault, catégorique. Notons que la règle est la même pour toutes les personnes, peu importe leur religion. M. Legault demande d’ailleurs à tous les leaders des différentes communautés de passer le message.

Couples : faire preuve de jugement
Bien que la tendance laisse croire que le Québec est sur la bonne voie, M. Legault a martelé que la seule façon d’y demeurer est de maintenir les restrictions sévères sur la distanciation sociale.

Sans se prononcer sur un exemple en particulier, le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, a invité les couples à faire preuve de jugement, ouvrant ainsi la porte à un commentaire plus léger du premier ministre.

À ce jour, la province de Québec a déclaré 9 340 nouveaux cas de COVID-19. En Outaouais, le bilan s’élève à 129.

Les Nouvelles du Pontiac

La municipalité d'Otter Lake fait son apparition

3 décembre 2020

La mise à jour des statistiques de COVID-19 par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais révèlent qu'il y a maintenant au moins un cas de COVID-19 dans la municipalité d'Otter Lake. Tout comme Cambell's Bay, Fort-Coulonge, l'Île-du-Grand-Calumet, Mansfield et Shawville, (...)

lire la suite

Stéphane Bouchard officiellement nommé directeur de l'École des Petits Ponts

3 décembre 2020

Le Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) a annoncé la nomination de Stéphane Bouchard au poste de directeur de l'École des Petits Ponts. M. Bouchard occupait déjà ce poste en remplacement depuis le 2 juillet 2019. M. Bouchard est à l'emploi du Centre de services scolaire (...)

lire la suite

Québec revoit les règles sur les rassemblements durant les fêtes

3 décembre 2020

Le gouvernement du Québec a annulé les rassemblements de 10 personnes qu'il avait initialement permis entre le 24 et le 27 décembre pour les zones rouge. Les rassemblements dans les zones orange seront permis, mais le nombre maximum est à six. Rappelons que dans le Pontiac, la MRC Pontiac est (...)

lire la suite

Plusieurs emplois disponibles à travers les écoles du CSSHBO dans le Pontiac

3 décembre 2020

Le Centre de service des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) cherche à combler plusieurs postes. Le CSSHBO a des besoins urgents pour combler des postes en enseignement et des profils autres que dans le domaine de l'enseignement sont recherchés. Les emplois disponibles touchent tout le territoire (...)

lire la suite

Deux bonnes nouvelles pour les clients de Bouffe Pontiac en vue du temps des fêtes

3 décembre 2020

L'organisme Bouffe Pontiac a reçu 10 000 $ de la part de la MRC afin de combler le manque à gagner à la suite de l'annulation de leur « guignolée ». La banque alimentaire du Pontiac va donc être en mesure de desservir les gens dans le besoin, malgré l'annulation de leur principale activité de (...)

lire la suite

Les membres du SPEHR pour les Hauts-Bois-de-l'Outaouais se sont prononcés en faveur de la grève

3 décembre 2020

Réunis en assemblée générale virtuelle lundi dernier, les membres du Syndicat du personnel de l'enseignement des Hautes-Rivières (SPEHR) du territoire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais se sont prononcés en faveur de la grève à 95 %. Le président du SPEHR, Daniel Boisjoli a déclaré que le gouvernement de (...)

lire la suite


Annonces