L’Ile-du-Grand-Calumet
Les médias ne pourront pas non plus participer à la rencontre publique
Article mis en ligne le 6 mai 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

La rencontre publique et extraordinaire du conseil municipal de l’Ile-du-Grand-Calumet, prévue ce mercredi 6 mai en soirée, se fera non seulement sans public, mais également sans médias d’information.

À la suite de l’annonce faite par l’Ile-du-Grand-Calumet, mercredi matin, disant qu’il serait impossible de permettre aux citoyens de participer à la réunion en ligne, la salle de nouvelles de CHIP 101,9 a communiqué avec la municipalité pour savoir si les médias d’informations auraient accès à cette rencontre.

À ce moment, le bureau municipal a informé que ses employés s’affairaient toujours à trouver une solution, afin de permettre aux citoyens et médias de participer à la période de question et que davantage d’information serait disponible vers la fin de la journée.

À 15h, la journaliste de CHIP 101,9, Élizabeth Séguin a téléphoné à nouveau au bureau de la municipalité de l’Ile-du-Grand-Calumet pour faire un suivi sur ce sujet. C’est le maire, Serge Newberry, qui lui a répondu et qui lui a presque aussitôt raccroché au nez en disant refuser de faire un commentaire.

CHIP 101,9 a fait une demande auprès de la municipalité de l’Ile-du-Grand-Calumet la semaine dernière afin de savoir si les médias auraient accès à la rencontre du conseil, sans suivi. La radio communautaire de Pontiac s’est fait inviter à émettre une demande officielle d’ici le prochain conseil municipal, celui du 11 mai, afin d’obtenir l’autorisation nécessaire.

Cependant, la municipalité a également indiqué prévoir enregistrer l’audio de la rencontre et le rendre disponible via leur site web et leur page Facebook à la suite de la réunion.

Dans le contexte de la COVID-19, les règles encadrant la tenue des séances du conseil, mises à jour le 26 avril 2020 (arrêté 2020-029) par le ministère de la Santé, encouragent les municipalités à permettre aux citoyens d’assister aux rencontres du conseil autrement qu’en personne (p. ex., par visioconférence ou par téléphone).

Pour assurer la transparence des séances, les nouveaux règlements indiquent que les rencontres doivent être publiques.

Extrait de la page « Questions et réponses pour les municipalités dans le contexte de la COVID-19 », du gouvernement du Québec
L’arrêté 2020-029 du 26 avril 2020 fixe également certaines exigences visant à assurer la transparence des séances qui, en vertu de la loi, doivent être publiques. Ces exigences s’appliquent notamment aux séances du conseil d’une municipalité, d’une communauté métropolitaine, d’une société de transport en commun ou d’une régie intermunicipale. Une telle séance doit désormais être rendue publique, dès que possible, par tout moyen permettant au public de connaître la teneur des discussions entre les membres du conseil et le résultat de leurs délibérations. Pour satisfaire cette obligation, la municipalité peut notamment recourir à l’un ou à l’autre des moyens suivants :

- la publication d’un enregistrement audio ou audiovisuel de la séance réalisé au moyen d’un appareil tel qu’une tablette, un téléphone ou une caméra ;
- la retranscription intégrale des délibérations des membres du conseil dans un document accessible au public ;
- la diffusion de la séance du conseil sur une plateforme numérique ou par d’autres moyens permettant aux citoyens d’y accéder.

Il est à noter que la seule publication d’un procès-verbal, bien que toujours requise en vertu de la loi, n’est pas suffisante pour satisfaire l’obligation prévue par l’arrêté, à moins que ce document ne reproduise l’intégralité des propos tenus lors de la séance du conseil.

Les Nouvelles du Pontiac

Le Conseil des Maires approuve les recommandations du comité d'analyse FRR de la MRC

28 octobre 2020

Lors de la plus récente réunion des maires de la MRC Pontiac le 21 octobre, il a été décidé par le Conseil régional d'accepter les recommandations du comité d'analyse des projets de développement pour le Volet 2 du Fonds Régions et Ruralité (FRR). Le financement des projets suivants a été approuvé : (...)

lire la suite

Garde-Rivière des Outaouais va installer des panneaux de sensibilisation pour les espèces en péril dans la MRC de Pontiac

28 octobre 2020

Lors de la plus récente réunion des maires de la MRC Pontiac le 21 octobre dernier, il a été résolu par le Conseil de permettre à Garde-Rivière des Outaouais d'installer des panneaux de sensibilisation à un ou plusieurs des quais entretenus par la MRC de Pontiac, sous la supervision de Kim Lesage. Ces (...)

lire la suite

Un nouveau Directeur de l'aménagement du territoire et de l'environnement à la MRC de Pontiac

28 octobre 2020

Lors de la plus récente réunion des maires de la MRC Pontiac le 21 octobre, il a été résolu par le Conseil des maires d'embaucher M. Jason Durand comme nouveau Directeur de l'aménagement du territoire et de l'environnement, en novembre, compte tenu du départ à la retraite de M. Régent Dugas, Directeur (...)

lire la suite

La direction de l'ESSC fière du résultat de leur école

28 octobre 2020

La direction de l'École secondaire Sieur-de-Coulonge (ESSC) se réjouit de la performance de l'école au Palmarès annuel des écoles secondaires publiés dans le Journal de Montréal. Pour la directrice de l'école, Julie Martin, il s'agit d'une belle façon pour les étudiants de démontrer leur capacité de (...)

lire la suite

André Fortin critique le système du CISSS de l'Outaouais

28 octobre 2020

Le député provincial de Pontiac, André Fortin, a critiqué les mesures mises en place en vue de la campagne de vaccination de l'influenza qui débutera au début de mois de novembre. André Fortin croit que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais n'a pas suffisamment (...)

lire la suite

Dave Blackburn n'a pas l'intention d'être candidat à la prochaine élection

28 octobre 2020

Le candidat conservateur à la plus récente élection fédérale, Dave Blackburn, a annoncé hier (27 octobre) sur son compte Facebook qu'il n'avait pas l'intention de se présenter à nouveau en vue d'une prochaine élection. « Hier, ma seconde discussion en un mois avec le nouveau lieutenant politique pour le (...)

lire la suite


Annonces