COVID-19
Le CSSHBO donne des détails sur la qualité de l’air de ses établissements
Des correctifs en vue au pavillon Poupore
Article mis en ligne le 18 janvier 2021
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

La direction générale du Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSSHBO) a apporté des précisions concernant la ventilation dans ses écoles. Pour calculer le taux de pollution dans l’air et plus globalement dans l’environnement, la mesure utilisée est le ppm « partie par million ». La moyenne globale des mesures est de 955 et la concentration maximale voulue est de 1000 ppm. À l’échelle provinciale, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a indiqué que 1369 classes avaient été testées dans 330 écoles. Le taux moyen de CO2 détecté lors de ces analyses était de 804 ppm, un résultat que le gouvernement juge satisfaisant. Donc plus le taux de ppm est bas, mieux la qualité de l’air s’y porte.

Pour le CSSHBO, à la demande du ministère, ce sont quatre (4) pavillons qui ont été testés en décembre avec les résultats suivants :
• Sieur-de-Coulonge : entre 680 ppm et 770 ppm (ventilé mécaniquement) ;
• Pavillon Poupore : entre 970 ppm et 2020 ppm (ventilé naturellement) ;
• Centre Notre-Dame-du-Désert : entre 725 ppm et 830 ppm (ventilé naturellement) ;
• Centre de formation professionnelle Vallée-de-la-Gatineau : entre 515 ppm et 815 ppm (ventilé naturellement).

Le CSSHBO a déclaré que des mesures correctives sont mises en place immédiatement pour le pavillon Poupore. « Au niveau du pavillon Poupore, avec plus de 2000 ppm, la « Directive relative à la ventilation naturelle des bâtiments RM-99-99-01 » du Centre de services scolaire est appliquée. Comme il est exigé par le ministère, des lectures seront faites à nouveau d’ici une semaine dans ce pavillon » a déclaré le CSSHBO.

Voici les mesures du ministère pour les bâtiments ventilés naturellement qui pourraient s’appliquer au pavillon Poupore :
• Renforcer l’application des protocoles d’ouverture des fenêtres ;
• Mettre en place un processus de vérification de l’ouverture des fenêtres ;
• Augmenter la fréquence et la durée des périodes d’ouverture des fenêtres ;
• Profiter des périodes entre les plages d’enseignement pour ouvrir les fenêtres et les portes ;
• Maintenir au moins une fenêtre ouverte ou entrouverte durant les cours, si possible.

Le CSSHBO a précisé qu’il n’y aura pas de purificateur d’air qui seront utilisés. « À la suite d’études, ce que le ministère nous dit vis-à-vis les purificateurs d’air est qu’il n’est pas recommandé d’utiliser ces dispositifs de filtration mobiles en milieu scolaire pour les raisons suivantes :
• Leur efficacité non démontrée à ce jour pour contrer la transmission de maladies par aérosols ;
• Leur efficacité réduite dans une grande pièce (ex. : classe où les sources de particules infectieuses sont dispersées ou éloignées de l’appareil) ;
• Risque d’une utilisation inappropriée (génération possible de flux d’air porteur d’aérosols) ;
• Bruit qu’ils produisent qui pourrait nuire à la concentration ;
• Installation de tels équipements peut également générer un faux sentiment de sécurité » souligne le CSSHBO .

« Au Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais, nos systèmes de chauffage et de ventilation sont en bon état » affirme le CSSHBO dans un communiqué. « Des vérifications sont effectuées de façon continue. Dès l’apparition d’une problématique dans l’un de nos établissements scolaires, le Service des ressources matérielles est alors dépêché sur les lieux. Les réparations sont alors effectuées le plus efficacement et le plus rapidement possible. Notre priorité est le confort et la sécurité des élèves et des membres du personnel » a expliqué le CSSHBO.

À la demande du gouvernement du Québec, toutes les écoles de la province devront être testées d’ici la fin de l’année scolaire, un exercice qui devait débuter sous peu selon le CSSHBO.

Les Nouvelles du Pontiac

Clarendon fait son apparition dans le bilan des statistiques du CISSS de l'Outaouais

12 juin 2021

L'Outaouais et le Pontiac passeront en mode d'alerte jaune lundi. Malgré un nombre de cas actifs en diminution en Outaouais, le nombre de cas dans la MRC Pontiac a connu une augmentation au cours de la dernière semaine, dû en partie à une éclosion communautaire qui a touché l'école secondaire (...)

lire la suite

Un corps retrouvé à l'Isle-aux-Allumettes dans le secteur de la rivière des Outaouais

11 juin 2021

Un corps retrouvé à l'Isle-aux-Allumettes dans le secteur de la rivière des Outaouais Ce matin, vers 9h45 (11 juin), les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC Pontiac ont été appelés après la découverte d'un corps à L'Isle-aux-Allumettes. Le corps a été localisé dans les eaux de la rivière (...)

lire la suite

« Ça devrait progresser rapidement » - André Fortin

11 juin 2021

Les résidents d'Otter Lake et de Alleyn-et-Cawood doivent faire un détour important afin de rejoindre le reste du Pontiac, depuis que des travaux ont dû être effectués pour remplacer un ponceau. Les usagers doivent emprunter les chemins de détour en place via les routes 148 et 303. Selon ce qu'a (...)

lire la suite

Les écoles du CSSHBO organisent une activité en bulle-classe et sans invité

11 juin 2021

Le Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) a fait part des orientations prises concernant l'organisation des activités pour les finissants. « Les écoles de notre centre de services scolaire sont à organiser une activité dont la bulle-classe sera respectée et sans invité, (...)

lire la suite

Rallye automobile au profit de Bouffe Pontiac ce samedi

11 juin 2021

Ce samedi se tiendra un Rallye auto pour venir en aide à Bouffe Pontiac. L'évènement débutera demain matin (samedi 12 juin) à la Maison Culturelle George Bryson, située au 314 rue Principale à Mansfield-et-Pontefract. Le coût des billets est de 20$ par participant. L'une des organisatrices de (...)

lire la suite

Le Nouveau-Brunswick, l'Alberta et la Colombie-Britannique viennent prêter main-forte au Québec

11 juin 2021

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), ont fait appel à des collègues du Canada, afin de faire face aux nombreux incendies de forêts qui font rage au Québec. Ainsi, 200 pompiers forestiers provenant du (...)

lire la suite


Annonces