Pénurie de logement
Le CISSSO a « entendu » les requêtes des maisons d’aide et d’hébergement
Article mis en ligne le 28 juillet 2019
dernière modification le 7 août 2019
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

En vue d’améliorer les services offerts aux femmes victimes de violence, les sept maisons d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants de la région de l’Outaouais (la Maison d’Hébergement Pour Elles Des Deux Vallées, la Maison Unies-Vers-Femmes, l’Autre chez soi Inc., le Centre Mechtilde, la Maison Libères-elles, l’EntourElle et Halte-femmes Haute-Gatineau), ont rencontré, dans les derniers jours, le Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) afin de proposer certaines pistes de solution.

Selon la directrice de la Maison d’Hébergement Pour Elles Des Deux Vallées, Annick Brazeau, le CISSSO a entendu les requêtes des maisons d’aide et ces dernières espèrent maintenant que des mesures soient mises en place afin de soutenir le service offert aux femmes de l’Outaouais.

Parmi les solutions proposées se trouve l’installation d’une huitième maison d’aide et d’hébergement, afin de libérer un peu d’espace dans les autres maisons de l’Outaouais.

L’organisme l’EntourElle, maison d’aide qui est située dans le Pontiac, a été rencontrée au début de la semaine par CHIP 101,9 afin d’en parler. Selon la directrice générale, Gisèle Mousseau, la pénurie de logement dans la région de l’Outaouais a un impact sur la qualité des services offerts par la maison d’hébergement. En effet, certaines maisons d’hébergement se voient « obligées » de refuser d’accueillir de nouvelles venues par manque d’espace, ce qui limite l’offre de services.

Selon Annick Brazeau, les inondations de 2017 et de 2019 sont en partie la cause de l’augmentation du besoin en logement abordable en Outaouais, ce qui affecte les services offerts par les maisons d’hébergement.

L’accessibilité au logement est un enjeu qui préoccupe actuellement beaucoup de régions du Québec, incluant l’Outaouais. Selon le 3e bulletin « Sous la loupe » de l’Observatoire de développement de l’Outaouais, publié en janvier dernier, il a été constaté que la région, particulièrement en milieu rural « s’inquiète entre autres de la pénurie de logements convenables ». Les données dévoilées dans le document montrent que le Pontiac se situe dans une position délicate, concernant le taux des besoins impérieux en matière de logement (conditions de vie des ménages incluant la taille, l’état et le coût du logement).¸

« Selon les données du recensement de 2016, c’est dans le Pontiac et la Vallée-de-la-Gatineau qu’on observe les taux de besoins impérieux en matière de logement parmi les plus élevés au Québec, alors que respectivement 16,2 % et 15,3 % des ménages se retrouvent dans cette situation. Seul le Nord-du-Québec, avec un taux de 16,4 %, les surclasse à ce triste palmarès, tandis que la MRC de Papineau, avec un taux de 14 %, arrive au cinquième rang après Montréal. »

Un tableau montre d’ailleurs l’évolution des besoins impérieux en matière de logement entre 2006 et 2016. Selon les chiffres donnés, la situation « s’est dégradée de façon significative » en dix ans dans le Pontiac, la Vallée-de-la-Gatineau et Papineau.

Rappelons que l’EntourElle offre des services pour contrer la violence faite aux femmes sous toutes ses formes, qu’elle soit physique, verbale, psychologique, sexuelle et économique. L’organisme, qui offre des services à cet effet, note aussi qu’il est important de briser le silence. Plus d’informations au www.lentourelle.com. Il est aussi possible de communiquer avec les intervenantes 24/7 au 819-683-2709.

Les Nouvelles du Pontiac

Le dépistage de la COVID-19 désormais ouvert à tous

2 juillet 2020

Le dépistage de la COVID-19 est désormais accessible à toute personne souhaitant se faire dépister sur rendez-vous seulement. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais recommande aux personnes présentant des symptômes de la Covid-19 ou ayant été en contact avec des (...)

lire la suite

Le CISSSO reprend ses activités ambulatoires

2 juillet 2020

Le Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais reprend graduellement ses activités ambulatoires dans ses hôpitaux, tels que les services de chirurgie, d'endoscopie, de cancérologie, d'imagerie médicale ainsi que les diverses cliniques ambulatoires, dont les cliniques externes (...)

lire la suite

Éric Richard, nouveau directeur adjoint à l'École des Petits-Ponts

2 juillet 2020

L'École des Petits-Ponts a un nouveau directeur adjoint, Éric Richard, qui travaillera en appui au directeur de l'établissement, Stéphane Bouchard. M. Richard possède un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise des affaires en cours (MBA). Il a œuvré pendant 14 ans en tant que (...)

lire la suite

Madison Faught retrouvée saine et sauve

2 juillet 2020

La Sûreté du Québec a confirmé ce mercredi 1er juillet que Madison Faught, âgée de 17 ans, a été retrouvée saine et sauve dans la région d'Ottawa. La jeune femme manquait à l'appel depuis le 28 juin dernier, après avoir quitté son domicile situé à l'Isle-aux-Allumettes. - Actualité / (...)

lire la suite

Le port du masque obligatoire dans les transports en commun dès le 13 juillet

1er juillet 2020

Le port du masque ou du couvre-visage sera obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet prochain pour les personnes âgées de 12 ans et plus. Le service Transcollines, qui dessert une partie du Pontiac, se prépare à appliquer cette nouvelle mesure qui sera instaurée dans quelques (...)

lire la suite

Vérification obligatoire des freins sur les véhicules lourds, tels les VR, les pick-ups tirant des remorques, des roulottes etc.

30 juin 2020

De plus en plus de gens parcourront les routes du Québec au cours des prochaines semaines en raison des vacances d'été. La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) rappelle aux usagers de la route que s'ils conduisent un véhicule ou un ensemble de véhicules dont la masse totale en charge est (...)

lire la suite


Annonces