accessibilité
Bandeau
CHIPFM 101,9
Radio CHIPFM 101.9

CHIP possède une licence de langue française au CRTC et assure par son mandat la promotion de la dualité linguistique au sein du territoire du Pontiac ainsi que celle de la vallée de la Gatineau et du comté de Renfrew, en Ontario.

La station de radio diffuse sur la fréquence du 101,9 sur la bande FM avec un émetteur d’une puissance de 10 KW, lui permettant de diffuser sur un grand territoire.

Afin de servir tous les gens de sa communauté, CHIP FM offre à ses auditeurs, une programmation diversifiée. L’un des buts principaux de la station est de bien informer la communauté avec des nouvelles locales et régionales qui ne sont pas nécessairement diffusées par d’autres médias régionaux. L’équipe entière de la station de radio travaille ardemment afin de faire de sa programmation, une qui reflète bien le portrait culturel, économique, politique, éducationnel et social de sa région”

En tant qu’organisme à but non lucratif, les revenus annuels de CHIP FM sont constitués ; d’une subvention provenant du gouvernant provincial, des bingos hebdomadaires, radiothon annuel, ventre de publicités radio, frais d’adhésions ainsi que dons.

CHIP FM aussi connut sous le nom Radio Communautaire de Pontiac a été enregistrée en tant qu’organisme à but non lucratif en juin 1978. La première diffusion en ondes a eut lieu le 1er mars 1981. 

La végétation, cause principale des pannes d’électricité sur le territoire du Pontiac
Article mis en ligne le 12 mars 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Une étude d’Hydro-Québec présentée aux maires de la MRC ce mercredi révèle que la végétation est responsable de 64% des pannes de courant sur le territoire du Pontiac. Le nombre d’heures d’interruption de service est également supérieur que dans d’autres MRC similaires en Outaouais. Selon le conseiller-Relations avec le milieu pour Hydro-Québec, Alain Paquette, le réseau électrique desservi par Hydro-Québec dans le Pontiac est particulièrement vulnérable aux incidents étant donné la longueur de ses lignes et sa situation en milieu boisé.

Le nombre d’heures d’interruption de service en électricité s’élève à 33,7 heures en 2019 et à 34,2 heures en 2018, tandis que la moyenne est plus basse sur d’autres territoires. Le contact entre la végétation et les lignes d’électricité, particulièrement lorsque les branches tombent, cause la majorité des pannes dans le Pontiac. La MRC Pontiac est d’ailleurs desservie par onze lignes totalisant 1 553 km situées en milieu boisé, soit 19 % du réseau en Outaouais.

Notons qu’Hydro-Québec a noté une moyenne de 28,2 heures d’interruption du service par année, entre 2012 et 2019.

L’étude note également plusieurs événements climatiques qui ont durement touché le réseau électrique de la MRC Pontiac en 2019 et qui ont eu un impact sur la qualité du service, dont des précipitations de verglas (8 avril), des orages (11 juillet), des vents violents (1er novembre) de même que des précipitations de neige et de pluie verglaçante (14 et 15 décembre).

Hydro-Québec mise sur la transparence et la collaboration avec les entrepreneurs locaux
À partir de ces résultats, la société d’état souhaite développer ses liens avec les municipalités du Pontiac. « Un de nos objectifs pour 2020 est d’intensifier les liens de communication et de collaboration avec les municipalités et cela se traduit notamment par encore plus de transparence », a déclaré M. Paquette.

Afin de poursuivre ses efforts en matière de maîtrise de la végétation au cours des prochains mois, qui devraient contribuer à diminuer le risque de panne, des travaux d’abattage d’arbres dangereux et de coupe de branches situées à proximité des lignes électriques seront effectués au cours de la prochaine année. Hydro-Québec prévoit recruter des entrepreneurs locaux afin d’effectuer ces opérations dans le Pontiac, mais cela représente un défi pour l’entreprise :

L’an dernier, ce sont 998 312 $ qui ont été investis en maîtrise de la végétation et, entre 2014 et 2019, Hydro-Québec a investi 6 166 867 $. « Nous sommes conscients que la végétation est un enjeu important pour la qualité du service dans la MRC de Pontiac et nous poursuivrons nos efforts au cours de 2020 et des années suivantes », conclut M. Paquette. Le montage financier de ce que représente ces travaux en investissements pour Hydro-Québec en 2020 n’a pas encore été dévoilé.

L’entrevue complète avec Alain Paquette se trouve ici.

Les Nouvelles du Pontiac

Ottawa aidera financièrement les travailleurs

26 mars 2020

Les travailleurs qui perdent leur revenu en raison de la COVID-19 pourront recevoir 2 000 $ par mois pendant quatre mois au maximum dès le début du mois d'avril. La venue de cette nouvelle Prestation canadienne d'urgence a été annoncée mercredi par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, qui (...)

lire la suite

La préfète de la MRC Pontiac Jane Toller remercie Gaston Allard et Gilles Dionne

25 mars 2020

La préfète de la MRC Pontiac Jane Toller a tenu à remercier les maires de Fort-Coulonge et de Mansfield, soit Gaston Allard et Gilles Dionne. Dans sa mise à jour quotidienne, celle-ci est revenu sur le possible cas de la circulation d'une personne ayant eu des symptômes pouvant s'apparenter à la (...)

lire la suite

Menace envers CHIP 101,9

25 mars 2020

CHIP 101,9 a reçu une menace via courriel de la part d'un internaute qui a refusé de s'identifier. L'auteur de ce courriel anonyme vise les propos des maires de Fort-Coulonge et de Mansfield, Gaston Allard et Gilles Dionne, concernant une personne ayant circulé dans le Pontiac et ayant certains (...)

lire la suite

Il est « probable » que des personnes infectées de la COVID-19 se soient déplacées en Outaouais

25 mars 2020

Sans confirmer qu'un cas en particulier de COVID-19 ait circulé dans le Pontiac dans les derniers jours, le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de l'Outaouais affirme qu'il est « probable » que des personnes infectées se soient déplacées dans la région. La médecin-conseil en maladies (...)

lire la suite

Un employé du CISSS de l'Outaouais a contracté la COVID-19

25 mars 2020

Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de l'Outaouais a confirmé que l'un de ses employés a contracté la COVID-19. La Présidente-directrice-générale de l'établissement, Josée Filion, explique que les mesures seront prises afin d'établir les contacts qu'a eu cet employé au cours des (...)

lire la suite

Renfrew : un résident du Québec travaillant sur le territoire du comté aurait contracté la COVID-19

25 mars 2020

La Renfrew County and District Health Unit (RCDHU) (Unité de santé du comté et district de Renfrew) a indiqué qu'un résident du Québec travaillant sur le territoire du comté et district de Renfrew a reçu un résultat positif de la COVID-19. Le RCDHU dit travailler avec l'employeur de l'endroit et dit (...)

lire la suite


Annonces