Bandeau
CHIPFM 101,9
Radio CHIPFM 101.9

CHIP possède une licence de langue française au CRTC et assure par son mandat la promotion de la dualité linguistique au sein du territoire du Pontiac ainsi que celle de la vallée de la Gatineau et du comté de Renfrew, en Ontario.

La station de radio diffuse sur la fréquence du 101,9 sur la bande FM avec un émetteur d’une puissance de 10 KW, lui permettant de diffuser sur un grand territoire.

Afin de servir tous les gens de sa communauté, CHIP FM offre à ses auditeurs, une programmation diversifiée. L’un des buts principaux de la station est de bien informer la communauté avec des nouvelles locales et régionales qui ne sont pas nécessairement diffusées par d’autres médias régionaux. L’équipe entière de la station de radio travaille ardemment afin de faire de sa programmation, une qui reflète bien le portrait culturel, économique, politique, éducationnel et social de sa région”

En tant qu’organisme à but non lucratif, les revenus annuels de CHIP FM sont constitués ; d’une subvention provenant du gouvernant provincial, des bingos hebdomadaires, radiothon annuel, ventre de publicités radio, frais d’adhésions ainsi que dons.

CHIP FM aussi connut sous le nom Radio Communautaire de Pontiac a été enregistrée en tant qu’organisme à but non lucratif en juin 1978. La première diffusion en ondes a eut lieu le 1er mars 1981. 

Compte-rendu
Comment gère-t-on les inondations ailleurs ?
CHIP 101,9 compare la gestion des inondations au Québec avec une commune française
Article mis en ligne le 25 juillet 2019
logo imprimer
Noter cet article :
0 vote

La journaliste de CHIP 101,9, Élizabeth Séguin, a accompagné une délégation québécoise au Festival international de journalisme, du 12 au 14 juillet dernier, à Couthures-sur-Garonne, dans le Sud-Ouest de la France.

Photo : Élizabeth Séguin

Cette région, située en bordure du fleuve français La Garonne, a vécu des épisodes d’inondations historiques, notamment dans les années 80, qui ont été dévastateurs pour le village qui compte aujourd’hui quelque 400 habitants.

Deux studios de radio ont été monté spécialement pour le Festival international de journalisme, principalement pour assurer une suite aux discussions et aux débats menés dans les différentes conférences données au cours de la fin de semaine.

Notre journaliste a été invitée à coanimer une discussion avec le maire de Couthures-sur-Garonne, Jean-Michel Moreau, pour parler avec lui de ce que le village a connu en termes d’inondations récentes et historiques.

Quand La Garonne se fâche et records historiques d’inondations

Le fleuve La Garonne a connu des inondations assez impressionnantes dans son histoire, notamment ses pires épisodes lors des années 1930, 1952, 1875 et 1981. Lors d’une crue des eaux, le village de Couthures-sur-Garonne peut devenir complètement isolé sur un rayon de 2km. Jean-Michel Moreau nous en dit plus :

Les habitants de Couthures-sur-Garonne ont toutefois appris à vivre au rythme des inondations de la Garonne, en y voyant quelques avantages, dont l’humidification des sols en agriculture. Cependant, depuis quelques années, les inondations se font plus rares, ce qui inquiète quelques agriculteurs ainsi que les autorités, qui sentent constamment le besoin de rappeler aux résidents que le danger et le risque d’inondation restent présents, même si elles ne se manifestent pas à chaque année.

Un village construit afin de survivre aux inondations
Les maisons du village, près de la Garonne, ont été construites de sorte à pouvoir affronter des épisodes d’inondation.

Lorsque le niveau de la Garonne augmente, un système d’alerte se met en place afin d’informer les résidents.

Contrairement à certains villages québécois, qui ont dû évacuer de nombreux domiciles en raison de la crue printanière de 2017 et à nouveau en 2019, le village de Couthures-sur-Garonne, lui, n’évacue pas ses résidents. Jean-Michel Moreau nous explique pourquoi.

De plus, tandis qu’au Québec les inondations connues dans les dernières années se sont produites surtout au printemps, partiellement en raison de la fonte des neiges, du côté de la France, les crues des eaux peuvent se produire à tout moment de l’année.

Photo : Élizabeth Séguin

Pas d’inondations marquantes en plusieurs années : les conséquences

Le fait de connaître moins d’inondations dans le secteur a un impact sur la crédibilité des directives annuelles données par les autorités.

Des directives précises sont donc données annuellement aux résidents vivant à Couthures-sur-Garonne et, selon M. Moreau, il faut rappeler constamment ces consignes afin d’assurer leur sécurité, car le danger d’inondation demeure présent.

Photo : Élizabeth Séguin

Esprit de communauté et importance des communications

Un peu comme dans le Pontiac, les Couthurains font preuve d’un esprit de communauté et d’entraide très fort lors de ce type d’événements.

La communication fait donc partie des priorités afin de garder les citoyens informés des événements à venir. Une radio a d’ailleurs été montée suite à l’inondation de 1981 à Couthures-sur-Garonne sur le toit d’une maison. Le maire Moreau reconnait donc l’importance de la communication par la radio lors de tels épisodes d’urgence.

Photo : Élizabeth Séguin

Zone inondable

Les autorités ont situé Couthures-sur-Garonne dans une zone 100% inondable, ce qui limite les nouvelles constructions et amoindrit la valeur des maisons à vendre, ce qui préoccupe le maire de la commune. Cependant, le Festival de journalisme aide en quelque sorte à revitaliser l’endroit.

Photo : Élizabeth Séguin

À l’occasion du Festival international de journalisme, le village de Couthures-sur-Garonne bloque l’accès aux véhicules et se transforme en « forum à ciel ouvert », en offrant aux festivaliers différentes conférences, expositions et rencontres à différents endroits.

L’entrevue avec Jean-Michel Moreau a été diffusée à l’antenne de Couthures-sur-Radio, une station de radio montée spécialement dans le cadre du festival de journalisme, le 14 juillet dernier, entre midi et 13h (heure de France). L’animation a été assurée par Emile Palmentier.

La participation d’Élizabeth Séguin au Festival a été rendue possible grâce à une aide financière des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ)

Photo : Élizabeth Séguin

Les Nouvelles du Pontiac

Autre bris de service en obstétrique à l'hôpital de Shawville

6 décembre 2019

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a fait parvenir à 14h09 aujourd'hui (vendredi 6 décembre), l'avis d'un nouveau bris de service en obstétrique à l'hôpital situé à Shawville. Le bris commencera à compter d'aujourd'hui 16h et ce jusqu'au lundi 9 décembre 16h. Le bris (...)

lire la suite

L'objectif de 10 000$ dépassé

6 décembre 2019

La Guignolée de Bouffe Pontiac qui s'est déroulée hier (le jeudi 5 décembre), à Campbell's Bay, Shawville et à l'Isle-aux-Allumettes a surpassé les attentes des organisateurs. Selon Bouffe Pontiac, les Pontissois ont fait preuve d'une grande générosité. En quelques heures, la somme de 10 116,65 $ a été (...)

lire la suite

Projet de Loi 40 : des parents de la CSHBO font parvenir une lettre aux députés caquistes

6 décembre 2019

Des parents de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de l'Outaouais ont aussi manifesté publiquement leur désaccord au projet de Loi 40 visant des changements dans la gouvernance scolaire, dont l'abolition des commissions et des commissaires. C'est le cas de Mélissa Vachon, une mère impliquée à (...)

lire la suite

Les produits du Pontiac dans les marchés de Noël partout en Outaouais

6 décembre 2019

Plusieurs commerçants locaux du Pontiac profitent du temps des Fêtes qui arrive pour se rendre dans les différents marchés de Noël, dont certains se rendent à l'extérieur du Pontiac, dans les zones plus urbaines de l'Outaouais, pour mettre de l'avant leurs produits. C'est le cas de Daniel Sempels, de (...)

lire la suite

Otter Lake : la SQ cherche le propriétaire d'une carabine de chasse perdue

6 décembre 2019

La Sûreté du Québec est à la recherche du propriétaire d'une carabine de chasse, retrouvée le 8 novembre dernier sur le chemin du Ranch, dans le secteur de Leslie-Clapham-et-Huddersfield, près d'Otter Lake. Les policiers du poste de la MRC Pontiac sont présentement en possession de la carabine. La (...)

lire la suite

Activités de Noël dans les municipalités du Pontiac cette fin de semaine

6 décembre 2019

Plusieurs municipalités organiseront cette fin de semaine des activités en lien avec le temps des fêtes. En voici la liste : Vendredi 6 décembre : Bryson : Illumination de l'arbre de Noël à 18h15 et parade de Noël à 19h Fort-Coulonge/Mansfield : Souper spaghetti annuel avec le Père-Noël Samedi 7 (...)

lire la suite


Annonces