Chaleur et COVID-19 : le CISSS de l’Outaouais fait le point
Article mis en ligne le 26 mai 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais doit composer avec de nouvelles procédures concernant l’utilisation de climatiseurs et de ventilateurs afin d’assurer la sécurité des usagers des différents établissements de santé en raison de la chaleur intense prévue cette semaine dans la région.

La directrice du soutien à l’autonomie des personnes âgées au CISSS de l’Outaouais, Judith Daoust, a indiqué que l’installation, par exemple, des climatiseurs muraux dans les CHSLD a été entamée cette semaine, sous plusieurs conditions dictées par la santé publique.

L’Établissement doit effectuer l’installation des appareils en examinant les facteurs de risques liés à la COVID-19. Mme Daoust a d’ailleurs qualifié l’opération de « délicate », en raison des éléments qui sont à considérer, notamment dans les lieux touchés par le virus.

L’Institut national de santé publique du Québec indique dans une publication qu’il n’y a pas de données probantes spécifiques à l’utilisation des climatiseurs mobiles et des ventilateurs sur pied pour des usagers suspectés ou confirmés être atteints de la COVID-19.

En l’absence de telles données « la décision d’utiliser ces appareils dans la chambre et sur une unité où des usagers suspectés ou confirmés être atteints de la COVID-19 sont hébergés doit être soumise localement à une évaluation du risque pour déterminer si les avantages dépassent les désavantages de l’utilisation de ces appareils. »

Lundi, le premier ministre du Québec, François Legault a rappelé son plan à long terme concernant les CHSLD, afin d’assurer la sécurité des usagers dans différents scénarios.

Principes directeurs à appliquer en tout temps pour tous les usagers (source : INSPQ)
- Lors de l’installation et du retrait, l’entretien adéquat et régulier des climatiseurs mobiles (ex. : climatiseurs de fenêtre ou autre type) et ventilateurs sur pied doit être effectué selon les consignes du fabricant en fonction des modalités locales.

- Le flux d’air provoqué par ces appareils ne doit pas être orienté vers la porte de sortie de la chambre ou de l’unité pour éviter la dispersion de gouttelettes hors de la chambre ou de l’unité.

- Le flux d’air provoqué par ces appareils ne doit pas être orienté vers le visage de l’usager ou d’un autre usager si dans une chambre hébergeant plusieurs usagers. Si cela n’est pas possible, un déflecteur ou un écran pourrait être installé devant l’appareil, pour rediriger le flux d’air loin du visage des occupants.

- Si présence dans une chambre hébergeant plusieurs usagers, une évaluation du risque pour chaque usager hébergé dans la chambre doit être faite. De plus, il est recommandé d’arrêter le système de rotation du ventilateur sur pied afin d’éviter la dispersion radiale ou non contrôlée des particules.

Les Nouvelles du Pontiac

La paroisse St-Pierre rouvre ses portes sous certaines conditions

2 juillet 2020

À la suite de l'annonce du gouvernement d'autoriser les rassemblements de jusqu'à 50 personnes, les églises de la province ont été autorisées à rouvrir pour les messes et les funérailles le 22 juin. Le père Justin Bertrand de la paroisse St-Pierre de Fort-Coulonge a expliqué comment les gens seront (...)

lire la suite

La maladie de Lyme, de plus en plus présente dans le Pontiac

2 juillet 2020

Les cas de maladie de Lyme au Québec sont de plus en plus signalés et le Pontiac n'est pas à l'abri de cette bactérie qui est transmise par les tiques. La médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive à la direction de la santé publique de l'Outaouais, Émily Manthrop, a expliqué que le (...)

lire la suite

Le Journal du Pontiac organise son 8e annuel « Prix du choix du lecteur »

2 juillet 2020

Le Journal du Pontiac a lancé son 8e annuel « Prix du Choix du lecteur », qui invite les Pontiçois à voter pour leur entreprise préférée dans différentes catégories. Comme l'explique la directrice générale du Journal, Lynne Lavery, certaines catégories ont été ajustées en lien avec la pandémie de COVID-19. (...)

lire la suite

Le dépistage de la COVID-19 désormais ouvert à tous

2 juillet 2020

Le dépistage de la COVID-19 est désormais accessible à toute personne souhaitant se faire dépister sur rendez-vous seulement. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais recommande aux personnes présentant des symptômes de la Covid-19 ou ayant été en contact avec des (...)

lire la suite

Le CISSSO reprend ses activités ambulatoires

2 juillet 2020

Le Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais reprend graduellement ses activités ambulatoires dans ses hôpitaux, tels que les services de chirurgie, d'endoscopie, de cancérologie, d'imagerie médicale ainsi que les diverses cliniques ambulatoires, dont les cliniques externes (...)

lire la suite

Éric Richard, nouveau directeur adjoint à l'École des Petits-Ponts

2 juillet 2020

L'École des Petits-Ponts a un nouveau directeur adjoint, Éric Richard, qui travaillera en appui au directeur de l'établissement, Stéphane Bouchard. M. Richard possède un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise des affaires en cours (MBA). Il a œuvré pendant 14 ans en tant que (...)

lire la suite


Annonces