Démission de Gaston Allard à la mairie de Fort-Coulonge
« C’est un échec personnel, mes attentes étaient plus élevées » - Gaston Allard
Article mis en ligne le 12 novembre 2020
dernière modification le 14 novembre 2020
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
1 vote

Gaston Allard a remis sa démission à titre de maire de la municipalité de Fort-Coulonge mercredi dernier (11 novembre). Sa démission prend effet dès maintenant. Tout en invoquant des raisons personnelles et professionnelles, Gaston Allard considère son passage à titre de maire comme un échec personnel.

« Il y a eu des moments plus faciles, mais je m’étais donné des objectifs plus élevés. Il y a certainement eu des bonnes choses mais d’un point de vue personnel, c’est un échec. J’aurais voulu faire plus » a fait savoir celui qui a été élu en 2017 par une très forte majorité devant l’ancien conseiller Jacques Masseau (585 voix contre 214).

Dans une longue entrevue accordée à CHIP 101,9, Gaston Allard révèle avoir, sur le plan professionnel, un nouvel emploi qui ne lui permette plus d’exercer ses fonctions de maire au sein du conseil. D’ailleurs, c’est la mairesse suppléante Debbie Laporte qui a assisté aux différentes rencontres de la MRC Pontiac depuis environ six mois. Elle a aussi remplacé Gaston Allard à quelques reprises pour des rencontres officielles. ’’Je tiens à remercier personnellement Debbie Laporte parce qu’elle a été extrêmement présente pour me remplacer dans les derniers mois" a mentionné l’ancien maire.

Une tâche difficile ?

Gaston Allard n’a pas caché qu’il a trouvé la tâche de maire parfois difficile. « Quand j’ai été assermenté, Raymond Durocher m’avait prévenu. Il m’avait dit entre autres, ce que moi et ma famille faisons face comme défis. Il avait tout à fait raison » affirme Gaston Allard. Appels téléphoniques à toute heure du jour, menaces de la part de citoyens, imprévus, bris d’équipement, ce sont des événements qui demandent l’attention d’un maire présent et disponible. « Actuellement, dans le cadre de mon emploi, je ne peux même pas répondre à mon téléphone. Je suis mal à l’aise à prendre l’argent des citoyens, sachant que je ne pourrais pas faire mon travail de la bonne façon » a déclaré Gaston Allard. Celui-ci a aussi évoqué les nombreux changements qui ont lieu au sein de l’administration municipale, avec cinq transitions à la direction générale en trois ans. Martine Durocher, Ellen Boucher et Naomie Rivest ont toutes occupé ce poste sous l’administration Allard.

« On m’avait averti, mais je ne pensais pas que c’était aussi long obtenir des autorisations ou faire avancer des projets. La bureaucratie ne bouge pas vite » souligne Gaston Allard. Il a mentionné ne pas avoir pu réaliser certains projets comme la revitalisation du village de Fort-Coulonge. Il a tout de même été positif au sujet du maire de Mansfield-et-Pontefract, Gilles Dionne, avec qui il a beaucoup travaillé. « Gilles Dionne a été un réel partenaire et je suis heureux du rapprochement entre nos deux municipalités » affirme Gaston Allard.

Gaston Allard ne l’a pas caché, quelques semaines après son arrivée à la mairie de Fort-Coulonge, il a vécu une épreuve personnelle, soit un divorce. Il a d’ailleurs aussi mentionné qu’il veut être un père davantage présent. Il dit aussi avoir de la frustration concernant les attentes de certains citoyens. « Je me suis fait reprocher par un citoyen de voir trop souvent ma blonde. Ça me donne l’impression à un certain niveau de ne pas pouvoir vivre ma vie » affirme celui qui sera resté trois ans maire de Fort-Coulonge. Aux futurs candidats, il a donné le conseil suivant : « Avant de vous embarquer, assurez-vous d’avoir le soutien de vos proches ». Gaston Allard a aussi fait référence aux différentes épreuves des derniers mois. « Les inondations et la pandémie, coup sur coup, ça n’a vraiment pas été facile » affirme Gaston Allard.

Qui remplacera Gaston Allard ?

Selon les règles du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), à moins d’un an des élections, les conseiller peuvent sélectionner la personne qui succèdera à Gaston Allard au sein de son conseil. C’est d’ailleurs ce que le conseil municipal a décidé. Dans les prochaines heures, le conseil municipal se rencontrera pour nommer un maire ou une mairesse. Rappelons que les élections municipales sont prévues pour le 7 novembre 2021.

Voici l’ensemble de la conversation d’une cinaquantaine de minutes entre l’ancien maire Gaston Allard et François Carrier en deux parties.

Les Nouvelles du Pontiac

Les élus de la MRC Pontiac divisés

21 janvier 2021

La tension était palpable entre les élus lors de la rencontre des maires de la MRC Pontiac qui a eu lieu hier (mercredi 20 janvier) concernant le dossier du bio-parc. Ce sujet, ou certains aspects de ce dossier, ont déjà été traités à quelques reprises dans les dernières rencontres, parfois concernant (...)

lire la suite

L'implication de Sylvie Landriault soulignée par la MRC Pontiac

21 janvier 2021

La contribution de Sylvie Landriault a été souligné lors de la rencontre des maires de la MRC Pontiac. Sylvie Landriault, qui a pris récemment sa retraite à titre de directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi du Pontiac (CJEP) s'est vue remerciée par la MRC Pontiac pour ses 35 ans de carrière. Un (...)

lire la suite

Campbell's Bay complètera son plan de revitalisation du centre-ville

21 janvier 2021

Le maire de la municipalité de Campbell's Bay, Maurice Beauregard, s'est dit grandement satisfait du travail du conseil dans la plus récente année, notamment grâce à l'obtention de subventions pour des projets qui devraient se concrétiser en 2021. « On va pouvoir continuer à développer notre plan de (...)

lire la suite

La SQ effectuera des interventions visant la conduite hivernale

21 janvier 2021

La Sûreté du Québec (SQ) informe les usagers de la route que des interventions visant la conduite hivernale seront effectuées sur l'ensemble du territoire, y compris dans le Pontiac. Cette journée d'opération d'envergure vise la sensibilisation et la prévention de tous en matière de conduite (...)

lire la suite

« Le statu quo n'est pas envisageable » -Stéphane Labine

20 janvier 2021

La Caisse Desjardins des Rivières de Pontiac offre toujours des services à ses clients durant le confinement actuel. Le directeur général de la Caisse, Stéphane Labine, explique certaines mesures qui ont été mises en place pour desservir la clientèle. CHIP101.9 · Extrait - Stéphane Labine - services (...)

lire la suite

Ouverture du Café Dowtown à Fort-Coulonge

20 janvier 2021

Les Pontiçois peuvent maintenant découvrir une nouvelle entreprise, le Café Downtown, qui a pignon sur rue à Fort-Coulonge, dans un bâtiment complètement rénové et adapté à accueillir la clientèle, mais aussi éventuellement des spectacles. Le « Downtown » comme l'appelle affectueusement le propriétaire (...)

lire la suite


Annonces