Bandeau
CHIPFM 101,9
Radio CHIPFM 101.9

CHIP possède une licence de langue française au CRTC et assure par son mandat la promotion de la dualité linguistique au sein du territoire du Pontiac ainsi que celle de la vallée de la Gatineau et du comté de Renfrew, en Ontario.

La station de radio diffuse sur la fréquence du 101,9 sur la bande FM avec un émetteur d’une puissance de 10 KW, lui permettant de diffuser sur un grand territoire.

Afin de servir tous les gens de sa communauté, CHIP FM offre à ses auditeurs, une programmation diversifiée. L’un des buts principaux de la station est de bien informer la communauté avec des nouvelles locales et régionales qui ne sont pas nécessairement diffusées par d’autres médias régionaux. L’équipe entière de la station de radio travaille ardemment afin de faire de sa programmation, une qui reflète bien le portrait culturel, économique, politique, éducationnel et social de sa région”

En tant qu’organisme à but non lucratif, les revenus annuels de CHIP FM sont constitués ; d’une subvention provenant du gouvernant provincial, des bingos hebdomadaires, radiothon annuel, ventre de publicités radio, frais d’adhésions ainsi que dons.

CHIP FM aussi connut sous le nom Radio Communautaire de Pontiac a été enregistrée en tant qu’organisme à but non lucratif en juin 1978. La première diffusion en ondes a eut lieu le 1er mars 1981. 

Arrérages de taxe à l’Île-du-Grand-Calumet
86 921,92$ ont été récupérés par la municipalité
Article mis en ligne le 4 septembre 2019
logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Noter cet article :
0 vote

Retour sur un dossier qui avait suscité beaucoup d’intérêt et de réactions entre 2015 et 2017, soit les arrérages de taxes à l’Île-du-Grand-Calumet.

Environ trois ans après les confidences de l’ancienne mairesse Irène Nadeau, qui avait démissionné quelques mois auparavant en 2016, il semble que la municipalité de l’Île-du-Grand-Calumet aurait réussi à récupérer la somme de 86 921,92$ sur les taxes qui étaient dues à la municipalité.

En effet, selon la municipalité, une firme d’avocat avait eu le mandat de collecter 78 042,92$ et qu’au bout du compte, l’objectif de la somme à récupérer a été dépassé. Également, dans toute cette histoire, la municipalité a finalement procédé à la vente de 19 propriétés.

Des intervenants au fait du dossier, qui ont demandé l’anonymat, ont mentionné que, selon eux, certaines personnes ont tenté de protéger des contribuables qui n’avaient pas payé leurs taxes, parfois depuis plusieurs années. « C’est une petite communauté, tout le monde se connaît, il y a certainement eu des gens en autorité qui semblent avoir tenté d’aider des personnes qui n’arrivaient pas à payer leurs taxes. C’est assez clair », a précisé la personne, qui a demandé à que son identité soit protégée. « C’était probablement moins coûteux à l’interne de procéder à des changements qu’à agir de manière punitive dans ce dossier », a commenté cette même personne. Il n’y a d’ailleurs jamais eu d’accusation portée contre quiconque dans ce dossier.

Un montant irrécupérable ?
Nous ignorons encore le montant total que représentaient exactement les sommes d’arrérages de taxes. Par contre, il important de noter qu’après un certain nombre d’années, il est impossible d’obtenir, sans arrangement, l’ensemble des années impayées. Dans ce cas, le laps de temps pendant lequel la municipalité peut réclamer les taxes est habituellement de trois ans. Des arrangements peuvent toutefois être faits entre la municipalité et les propriétaires, mais, dans ce contexte, les recours juridiques de la municipalité envers les propriétaires ayant des comptes impayés sont limités.

Rappelons que l’ancienne mairesse de l’Île-du-Grand-Calumet, Irène Nadeau avait dévoilé que certaines propriétés avaient des arrérages de taxes depuis 2001. Dans le cours de ces événements, qui ont marqué la municipalité, cinq maires, dont Paul-Émile Maleau, Irène Nadeau, Pierre Fréchette et Jean-Louis Corriveau se sont succédés à partir de 2013 et ce jusqu’à l’élection de Serge Newberry aux élections municipales de 2017.

Article du Journal du Pontiac (publié le 24 août 2016)

Les Nouvelles du Pontiac

Consultations sur les activités forestières dans le Pontiac

17 janvier 2020

Les résidents du Pontiac sont invités à répondre à une consultation sur les activités forestières en Outaouais, dans le cadre du plan d'aménagement forestier intégré opérationnel (PAFIO) 2018-2023, qui porte sur de nouveaux secteurs d'intervention potentiel, des chemins et sur d'autres infrastructures à (...)

lire la suite

4088 constats d'infractions, 56 arrestations et 2 collisions mortelles dans la région entre novembre et janvier

17 janvier 2020

Selon des données dévoilées par la Sûreté du Québec, 56 conducteurs ont été arrêtés dans la région Outaouais-Laurentides pour la capacité de conduire affaiblie par l'alcool, la drogue ou une combinaison des deux lors de l'opération intitulée « Alcool ou drogue au volant, c'est criminel ! », réalisée entre (...)

lire la suite

Le conseiller James Azola précise ses propos

16 janvier 2020

Après avoir déclaré qu'il y avait une poursuite contre le maire de l'Île-du-Grand-Calumet lors de la rencontre de lundi dernier, le conseiller municipal James Azola a accepté de revenir sur ses propos dans une courte conversation avec la salle des nouvelles de CHIP 101,9. Effectivement, tel que (...)

lire la suite

Première rencontre des maires en 2020

16 janvier 2020

Le conseil régional des maires de la MRC Pontiac s'est rencontré pour la première fois en 2020 mercredi soir à Campbell's Bay. Parmi les dossiers traités, notons l'appui des maires au projet de Festi-Pont, prévu en 2021 à l'occasion de la réouverture du pont Félix-Gabriel-Marchand (pont Rouge) et dont (...)

lire la suite

Vision Pontiac 2020 : dix ans plus tard

16 janvier 2020

Le plan de développement économique de la MRC Pontiac, intitulé Vision 2020, et adopté en février 2010, arrive à échéance. La préfète de la MRC Pontiac, Jane Toller, a énuméré les accomplissements faits au cours de cette période dans la MRC en termes de développement et ses attentes pour les années à venir, (...)

lire la suite

Bryson invite ses résidents à son Festival d'hiver

16 janvier 2020

L'annuel Festival d'hiver de la municipalité de Bryson aura lieu ce vendredi et samedi au Centre Récréatif (670 rue Principale). Parmi les activités prévues, les organisateurs disent attendre avec hâte le dévoilement de leur nouvelle patinoire municipale. L'une des organisatrices, Shyloh Pasqua : (...)

lire la suite


Annonces